Aloe Arborescens – Culture, plantation, bienfaits

L’aloe arborescens est une grande plante des terres sud-africaines. Plus connue sous le nom d’aloès candélabre ou aloès arborescent, cette plante se distingue par ses feuillages lancéolés en rosette et ses fleurs en grappe de couleur rouge corail. Utilisé par de nombreuses civilisations depuis l’Antiquité, l’aloe arborescens est très plébiscité pour ses multiples bienfaits. Pour mieux connaitre cette plante miracle, parlons d’abord de sa culture, puis de sa plantation et enfin de ses nombreuses vertus.

La culture de l’aloe arborescens

Quelques critères sont à prendre en compte pour bien cultiver l’aloès candélabre. Tout d’abord, la plante a besoin d’un sol pentu, bien drainé et pleinement exposé à l’air et au soleil. Dans les régions chaudes, on peut placer l’aloès candélabre dans un endroit rocailleux où il pourrait bénéficier de la chaleur des pierres. S’il est planté dans les régions du nord, il est préférable de le mettre dans une serre froide ou dans un pot en argile. Il pourrait ainsi supporter quelques gèles passagères.

Si la température est trop basse, il est recommandé de rentrer le pot. Sa conservation ne doit pas descendre au-dessous de moins 3°C. En saison estivale, chaude et sèche, vous pouvez l’arroser deux fois par semaine. Par contre, en hiver, il est impératif d’arrêter l’arrosage. L’astuce est de l’acclimater à la lumière vive en attendant les premiers beaux jours de l’été.

La plantation de l’aloe arborescens

les boutures d'aloe arborescensSi vous avez déjà une plante mère, vous pouvez multiplier la plantation par bouturage. La bonne période de plantation se situe d’avril à juin. Pour ce faire, vous détachez un rejet de la plante mère que vous laissiez sécher pendant une semaine avant de le replanter. Vous aurez besoin de sable grossier et d’un terreau végétal au jardin. L’engrais n’est pas obligatoire sauf s’il est déjà en pleine période de croissance.

Cette bouture a besoin d’arrosage au moins une fois toutes les deux semaines. Après quelques mois, de nouvelles feuilles vont se présenter annonçant l’apparition des racines. En automne, on n’oublie pas l’arrosage régulier et le taillage des hampes florales fanées.

Les bienfaits de l’aloe arborescens

L’aloe arborescens est désormais planté partout dans le monde : en Afrique, en Amérique du sud et en Russie. Grâce à sa composition biologique contenant une grande quantité de minéraux, de vitamines, d’enzymes, d’acides aminés et d’oligo-éléments, cette plante possède plusieurs propriétés : antidouleur, anti-inflammatoire, antibactérienne, antiseptique, antivirale et anti-oxydante.

La plante est utilisée pour soigner les affections de la peau, les brûlures, la digestion, les blessures, les maux d’estomac, etc. Depuis la redécouverte de ses bienfaits par un père brésilien nommé Romano Zago, la plante est très utilisée pour renforcer les défenses immunitaires, pour réguler le transit intestinal et l’équilibre sanguin ainsi que pour activer la reconstitution des tissus. Par sa propriété antinéoplasique, l’aloès candélabre prévient le cancer et diminue considérablement le développement des cellules cancéreuses. Au-delà de cette vertu, il peut aussi lutter contre le rhumatisme, le diabète, la glycémie, les maladies de la conduite respiratoire et de l’appareil digestif.

Vous aimez cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ce contenu a été publié dans Santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *