Légalisation de documents pour l’étranger

Utilité des services de légalisation de documents

L’obtention en ligne de son visa. Vous ne pouvez vous rendre dans certains pays sans obtenir un visa. Ce permis d’entrer et de séjourner, durant un certain temps, dans le pays de votre choix se présente sous plusieurs formes, en fonction du motif de votre séjour.

Vous pouvez obtenir ce document en ligne (par exemple sur ce site : www.globe-access.fr), ce qui vous évite les longues files d’attente des consulats ou des ambassades. Des services en ligne spécialisés travaillent en effet en partenariat avec les services consulaires pour vous délivrer vos visas dans les meilleurs délais.

Une définition de la légalisation de documents

Il s’agit d’une démarche indispensable si vous devez produire des documents à l’étranger. La légalisation authentifie le document, qui est alors considéré comme valide par les autorités du pays. Il importe cependant de se renseigner, à l’avance, sur les normes d’authentification, qui peuvent varier d’un pays à l’autre.

Les documents concernés par la demande de légalisation

La légalisation de documents concerne en général un certain type de pièces. Il peut s’agir, par exemple, de certificats de naissance ou de mariage, de diplômes, de certificats de jugement, ou encore de factures.

D’autres documents encore, comme certaines factures ou des documents médicaux, peuvent requérir une démarche d’authentification.

Les aspects divers de la légalisation de documents

Cette légalisation peut conduire à apposer une apostille sur le document. Il s’agit d’une certification, par les autorités du pays d’origine, du document destiné à être produit à l’étranger. L’apostille permet de vérifier l’authenticité de la provenance d’un acte public et de la signature de la personne qui a produit le document.

Par ailleurs, la légalisation de documents suppose leur notarisation. En l’occurrence, il s’agit de démontrer que, l’acte en question ayant été signé devant un notaire par la personne ès qualités, les mentions qui y figurent sont certaines. De son côté, le paraphe du notaire authentifie la signature de la personne à l’origine de l’acte. Enfin, un document ne peut être légal, dans certains pays, sans avoir été traduit dans la langue du pays concerné.

Cette traduction doit être l’oeuvre d’un traducteur habilité par les services compétents du pays où vous comptez vous rendre.

Vous aimez cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ce contenu a été publié dans Voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *