les bijoux Art déco

L’art déco, qu’est ce que c’est?

L’art déco est un mouvement artistique qui a éclot durant les années 1910 et qui a connu son apogée entre les années 1920 et 1930 car ce dernier fut enclavé par les deux guerres mondiales ; notamment avec la seconde guerre mondiale qui imposa une césure stylistique dont l’expansion s’est ressentie à travers toute l’Europe ! En effet, ayant connus un franc succès lors de l’Exposition internationale des Arts décoratifs, industriels et modernes de 1925 à Paris, l’Art déco s’est inscrit petit à petit au sein de la société.
De plus, englobant une série d’objets relevant des arts appliqués ; comme les bijoux, les tissus, les sculptures, les peinture et l’architecture, l’art déco a connu diverses in fluences. Ce mouvement artistique a ainsi subi les influences de la peinture avant-gardiste du début du vingtième siècle ( avec le cubisme de 1907 à 1914, le constructivisme russe, né au début du vingtième siècle et le futurisme italien, né en 1909 ), les Ballets russes de Serge DIAGHILEV ( renommés grâce aux couleurs éclatantes des costumes ), les influences des arts dits «  exotiques » tels que l’Art africain avec ses masques et ses statuettes ou encore l’Art égyptien ; qui a engendrer une réelle euphorie suite à la découverte du tombeau de Toutankamon,ainsi que les influences du monde industriel et des machines qui ont conquit l’Europe en 1925 puis, les influences des formes fuselées de l’aérodynamisme à partir de 1930 pour terminer avec les influences de l’allégorie de la garçonne ( qui symbolise la naissance d’une femme on ne peut plus moderne avec les années 1920 ) qui sont étroitement liées à l’émancipation de la femme en France.

L’art deco dans la bijouterie

C’est pourquoi l’univers de la bijouterie n’a pas échappé à toutes ces diverses influences et cet engrenage, a permis la production de bijoux atypiques, qui représentent une réelle fracture avec les années précédentes .
Cette fracture ne s’est pas simplement fait ressentir dans le domaine de la joaillerie mais, parallèlement à ce dernier, les femmes s’affranchissent à travers un total renouveau Soann, joaillier à Parisvestimentaire et physique.
En effet, il est important de garder à l’esprit que l’évolution de l’Art déco est lié aux bijoux ; eux-mêmes en étroite concordance avec la libération vestimentaire des femmes en France : des silhouettes plus fines et les jambes sont dévoilées, les tissus légers employés lors de la confection de vêtements appellent à des bijoux d’un goût plus ordinaire et plus classique, la venue de robes à manches courtes poussent les joailliers à couvrir partiellement les bras et les poignets tout comme la mode des gants les incite à créer de nouvelles et différentes panoplies de bagues et de bracelets ; enfin, les femmes se mettent, pour certaines, à porter un chapeau ou à avoir des cheveux courts. Ce phénomène est en lien direct avec les bijoux car il donne lieu au développement de pendants d’oreilles ainsi qu’une collection de broches à chapeau.
La mode vestimentaire féminine évolue tout comme ses coiffures et sont des facteurs déterminants dans l’expression de l’Art déco dans le domaine de la joaillerie.

De ce fait, l’Art déco s’exprime par le biais des bijoux ; avec l’introduction de nouvelles matières et de nouveaux matériaux qui permettent aux joailliers d’ être plus accessibles. L’Art déco s’est donc illustré dans la joaillerie par l’entrée en matière de pierres précieuses (comme le corail, l’onyx, l’or blanc, la jade ou encore l’ambre ), de pierres dites «  fines » (telles que l’améthyste, la citrine ou la topaze ), et l’introduction de nouvelles matières ; en l’occurrence l’argent, le métal, l’aluminium et l’acier inoxydable. Enfin, le domaine de la taille de pierres dures connaît une avancée fulgurante avec une perfection de ses méthodes ; dont la taille en baguette qui concède une liberté plus large à un joaillier.

A l’image de cet entremêlement qui lie un mouvement artistique aux bijoux et à l’émancipation des femmes, nous pouvons donc nous demander si le bijoux Art déco est seulement un simple objet de parure ou si il est bien plus ?
Selon le joaillier et créateur Raymond TEMPLIER ; surnommé « le sculpteur de bijoux »,quand il se balade dans les rues de Paris, il voit en toute chose des idées de bijoux ; il se tient « réceptif » à tout.
En d’autres termes, un bijoux fait référence à l’Art de son temps. Ainsi, le succès de l’Art déco tient du fait qu’il ne remette rien en question mais, au contraire, qu’il crée un style contemporain, adapté aux besoins et aux goûts de l’époque.

Soann, mon coup de cœur art déco

Pour autant, pour un artisan joaillier, il n’ y a rien de plus élémentaire que de voir sa clientèle porter des bijoux indémodables. C’est dans cette optique que la marque SOANN répond parfaitement avec la notion d’intemporalité.
C’est-à-dire que le joaillier Soann ; créateur de bijoux à Paris exigeant et talentueux, et son équipe, crées des collections de bijoux Art déco au sein de leur atelier; notamment des bijoux d’Art déco qui sont hors du commun et hors du temps et qui ne sont donc pas de simples parures; mais qui caractérisent une grâce intemporelle et font référence à l’Art de leur temps.
Sa bijouterie présente donc de nombreuses collection dont la collection des bijoux art déco; mais on retrouve aussi dans cette bijouterie toute la sensibilité et l’inventivité de son monde artistique qui fait des bijoux Art déco de réelles œuvres d’art et de lui, un créateur de grande renommée et au talent plus que prometteur !

Soann, joaillier à Paris

Vous aimez cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ce contenu a été publié dans Art.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *