Les missions d’un cabinet d’orientation scolaire et professionnelle

Intervenant auprès des particuliers, des centres de formation, des écoles (ou universités) et des entreprises, le cabinet d’orientation scolaire et professionnelle offre ses services à toute personne désireuse de se perfectionner, de ne pas faire d’erreur dans le choix de sa formation, et de changer de métier. Les rôles de ce spécialiste sont ainsi très variés, mais tous tournent autour du conseil et de l’instruction.

En quoi consiste le travail d’un cabinet d’orientation au niveau des étudiants ?

D’une manière générale, le cabinet d’orientation scolaire et professionnelle a pour fonction d’aider les jeunes à choisir un cursus d’apprentissage qui correspond à leurs capacités physiques, leurs aptitudes intellectuelles, et leurs objectifs de vie. S’ils sont encore au collège ou au lycée, le coach se rend surtout utile auprès de ceux en difficulté, en leur faisant passer des tests qui permettront par la suite de mieux cerner leurs faiblesses et leurs points forts.

C’est cette évaluation qui les aidera alors à s’orienter vers la filière la plus appropriée à leur cas. Le coach les assiste également dans leurs démarches d’insertion professionnelle si ces derniers ont du mal à se faire recruter. Font ainsi partie de cette attribution : l’organisation d’ateliers de recherche d’emploi, la préparation d’un entretien d’embauche, et l’aide à la rédaction du CV. Dans le cadre de cette intervention, le spécialiste du coaching en orientation ne travaille pas seul, mais en partenariat avec des entreprises, des associations, et des entrepreneurs exerçant dans la région où il intervient.

Quel rôle joue le cabinet d’orientation aux côtés des professionnels ?

Auprès des travailleurs, le cabinet d’orientation vient en aide à tous ceux qui ont besoin de prendre une décision importante pour leur carrière, mais qui n’ont pas le courage de faire le pas. En tant que conseiller, il peut accompagner les salariés dans la mise en œuvre de leur propre projet, ou les aide à faire face à une éventuelle transition professionnelle, qu’il s’agisse d’une promotion ou d’une reconversion.

Après un bilan de compétences effectué avec son client, le coach travaille l’estime de soi de ce dernier, afin qu’il ait mieux confiance en lui-même et ses capacités. Il fera ainsi preuve de reprise de confiance rapide que la gestion de son stress et de ses conflits hiérarchiques ne constituera plus une barrière pour son développement et son épanouissement.

Et si l’employé en question vient de faire l’objet d’une percussion professionnelle (burn-out, licenciement, mise à pied, etc.), le coaching lui permettra de prendre de la hauteur psychologiquement, et de surpasser ce « malheureux » évènement, quelles qu’en soient les conséquences.

Ce qu’il faut savoir sur le travail de coaching en orientation

Le cabinet d’orientation scolaire et professionnelle ne propose pas de solutions toutes prêtes à ceux qui le consultent. En effet, après avoir analysé la situation de la personne et établi son bilan de compétences, son rôle de coach est de trouver différentes alternatives en compagnie du concerné pour ensuite l’aider à définir l’issue idéale.

De même, il n’appartient pas au coach de décider pour son client, même s’il a déjà une idée de ce qui pourrait lui être plus avantageux. Sa fonction consiste plutôt à préparer le concerné psychologiquement pour que celui-ci soit plus apte à prendre les décisions qui pourraient lui être bénéfiques.

Vous aimez cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *