Les objectifs de Maryam Radjavi pour les femmes en Iran

Instaurer la démocratie est une étape longue et fastidieuse, pourtant, cela est nécessaire dans la mesure où il concerne un régime qui se fonde principalement sur le respect de l’égalité et de la liberté. Il faut dire que les valeurs démocratiques incitent le peuple à décider lui-même de son avenir. C’est pourquoi, Maryam Radjavi, leader de la résistance iranienne, se lance dans cette lutte.

 

Maryam Radjavi milite pour l’égalité entre les femmes et les hommes en Iran

Madame Radjavi, la présidente du Conseil national de la Résistance Iranienne met la lumière sur les droits des femmes en Iran. Afin de lutter pour l’égalité entre les hommes et les femmes, elle déclare que ces dernières auront désormais le droit égal de jouir de tous les droits humains et libertés fondamentales. Quelle que soit leur appartenance religieuse, ethnique, ou sociale, elles devront bénéficier des mêmes droits que les hommes dans le domaine économique, social et politique. Ainsi, la discrimination sexuelle devra être abolie sous toutes ses formes.

Par ailleurs, elle souhaite que la gent féminine soit libre de choisir son lieu de résidence, de profession et d’éducation. Ces femmes devront aussi pouvoir voyager librement, avoir le droit de quitter le pays, obtenir une nationalité étrangère, donner sa nationalité à leurs enfants et choisir en toute liberté leurs vêtements et leur conjoint. Aussi, il devra désormais être possible de nommer la population féminine pour au moins la moitié des postes au sein du gouvernement. Et donc, les partis politiques sont tenus de désigner des femmes pour au moins la moitié de leurs candidats aux élections législatives. Ce qui de toute évidence, abolira les lois causant des interdictions aux femmes occupant des places gouvernementales ou de hauts postes juridiques. Enfin, il est important de lutter contre l’intégrisme en combattant la vision sexiste et patriarcale qui écrase les femmes et prive les hommes de leur humanité.

Améliorer le leadership des femmes dans ce pays

Cette grande dame déploie aussi des efforts remarquables en vue d’améliorer le leadership des femmes au sein du CNRI. En effet, actuellement plusieurs femmes engagées y occupent des postes. Ce qui constitue une bonne volonté vers une réforme de l’islam et de la société. À titre de rappel, Madame Radjavi s’est engagée à émettre des idées permettant de conjuguer tradition et modernité lors de ses conférences sur l’islam.

Pour elle, la laïcité de l’État est au cœur de son projet de société. Lors d’une conférence pendant laquelle elle a pris la parole, elle a également démontré à tous les participants comment le leadership s’est amélioré. Tout d’abord, cela ne peut s’expliquer que par la présence des femmes à divers échelon de la gestion et de la direction. Toutefois, cela n’a pu se réaliser sans l’émancipation des hommes, donnant lieu à un mécanisme libérateur.

Vous aimez cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *