Relativiser, prendre du recul…

6a014e8bb2a641970d0154359db034970cTu ne fais plus de billet ?
Tu ne publies plus rien en ce moment …
Merde, je sais pas trop quoi dire !
On a tous des problèmes dans nos vies.
Certains concernent notre vie privée, familiale, amicale, professionnelle, relationnelle…
Il est souvent question d’amour, d’amitié, de vie, de mort, de maladie, de conditions de travail, de politique et de bien d’autres choses
Alors toujours le même refrain qui revient en boucle : relativiser, prendre du recul !
C’est quoi relativiser ? D’après Larousse c’est : Faire perdre à quelque chose son caractère absolu en le replaçant dans un ensemble, un contexte.
Prendre du recul, à force de reculer on finit par être dos au mur !
Pas facile dans ce cas de reculer… Il y a toujours la possibilité de sortir de la pièce et de regarder par l’extérieur, par la fenêtre.
J’aime bien cette idée. C’est un peu comme s’observer à l’insu de son plein gré !
Heureusement il me reste toujours l’humour !
Mais que c’est fatiguant de prendre du recul et de relativiser…
Ca m’épuise en ce moment.
Je dois faire peine à voir, tu as l’air tristounet, oh tu souris pas en ce moment !
Le pire c’est mon simplet de chef, pour lui tout le monde est beau et gentil, surtout le big boss !
2 semaines de pression pour un boulot suplémentaire, pas de remerciements, pas de gratification de quelque nature que ce soit, juste quelques réflexions, des remontées de bretelles injustifiées, des demandes de comptes et monsieur  trouve que je souris pas !
Alors entre ça et le reste, oui je reconnais que, j’ai du mal à prendre du recul et à relativiser !
Mais à part ça tout va très bien…

« Allô, allô, Lucas, quelles nouvelles
Notre château est donc détruit ?
Expliquez moi car je chancelle !
Comment cela s’est-il produit ?
Eh! bien voilà, madame la Marquise
Apprenant qu’il était ruiné
A peine fut-il rev’nu de sa surprise
Qu’ Monsieur l’Marquis s’est suicidé
Et c’est en ramassant la pelle
Qu’il renversa toutes les chandelles
Mettant le feu à tout l’château
Qui s’consuma de bas en haut
Le vent souflant sur l’incendie,
Le propageant sur l’écurie
Et c’est ainsi qu’en un moment
On vit périr votre jument
Mais à part ça, madame la Marquise
Tout va très bien,tout va très bien ! »

 

Vous aimez cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *