Rendez-vous chez mon coiffeur

D’habitude je vais toujours chez le coiffeur entre midi et 13h30, puisque je reprends mon travail à 14h. Cette semaine étant en vacances j’ai pris rendez-vous à 16h30.
Le coiffeur, homme charmant, la petite quarantaine, juste ce qu’il faut de « manières » était vraiment « over bouquet » ce jour là !
Résultat une demi heure d’attente ! Deux clientes avant moi ! Mèches et coupe pour l’une, couleur et brushing pour l’autre.
A l’accueil une jolie jeune fille timide. Elle répondait au téléphone, prenait ou rendait les manteaux des clientes et pour finir restait debout, derrière son patron complètement admirative !
Moi assise à attendre mon tour pour le shampoing, j’avais oublié de prendre un magasine. Je pensais m’ennuyer, la radio en fond sonore qui, diffusait musiques et infos diverses fut vite couverte par les voix des  trois protagonistes !
« La dame aux mèches » disait toute son admiration pour Jane Fonda et ses 80 ans qu’elle ne fait pas (pour une bonne raison c’est qu’elle ne les a pas !), « la dame couleur » elle préférait la blonde qui avait dansé nue au Crazy Horse et l’autre de lui souffler le nom d’Arièle Dombasle !
Alors là grand cri du coiffeur qui trouvait ses cheveux complètement moches !
Oui mais renchérissait « dame couleur », « elle a un superbe corps », mon coiffeur de lui répondre qu’elle s’était faite sans doute « gonfler les lèvres » et lifter quelque chose comme Jane Fonda d’ailleurs !
Alors « dame mèches » de répondre qu’il fallait reconnaître qu’Arièle Dombasle avait un corps de danseuse mais qu’en tout état de cause, elle ne l’enviait pas parce qu’elle même n’aurait pas su quoi en faire dans sa petite ville de province !
Ceci étant dit, ils sont passés à des sujets plus intéressants : (entre temps je suis passée au shampoing et ensuite dans le grand fauteuil pour la coupe)
– Les voyages trop fréquents du Président Nicolas Sarkozy (déclaration de Mr Debré à l’appui)
– la baisse du pouvoir d’achat (disant même que nous prenions le modèle américain, et que dans quelques temps les retraités seraient obligés de prendre un travail complémentaire pour pouvoir vivre décemment!)
– Rappel des besoins des français : travailler pour pouvoir se loger, nourrir sa famille et que l’un n’allant pas sans l’autre c’etait une histoire à se mordre la queue !
– Ensuite le dernier film qu’ils avaient vu la veille pour l’un : Enfin veuve ! avec Michèle Laroque. Il m’a fortement été recommandé !!!

Moi qui ne souhaitais pas de brushing, j’ai eu droit à un super gonflant ! Mais même pas grave ! « dame mèches » trouvait ma coupe géniale !
Ouf c’était fini, 39 euros avec un pot de cire, au-revoir merci !
Dehors il pleuvait, j’étais contente de sortir ! Fatiguant d’aller chez le coiffeur !

Vous aimez cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *