Ubérisation, une nouvelle approche du transport de marchandises

Le principe d’une ubérisation est simple, mais il fallait y penser, il s’agit de grouper les transporteurs et les camionneurs au sein d’une sorte de consortium. Le but est de leur fournir de la marchandise à transporter quand leurs camions roulent à vide vers une destination donnée. Le fait est que le prix du transport pratiqué par ces utilitaires roulant à vide sera nettement moins cher que pendant qu’il sera chargé ! Entrons dans le vif du sujet dans cet article diffusé à titre informatif.

En quoi consiste une ubérisation ?

Comme souligné plus haut, l’uberisation du transport est le fait de profiter d’une situation lorsque les acteurs du secteur du transport routier circulent à vide. Ainsi, un utilitaire pourra :

  • soit rentrer après une livraison quelconque, donc sur le chemin du retour ;
  • soit partir quelque part pour aller charger de la marchandise.

Dans tous les cas, le véhicule utilitaire ciblé est habilité à transporter une cargaison à un tarif plus favorable pour les clients. Dans ce système, tout le monde sera gagnant après l’opération dont la participation est, soulignons-le, totalement facultative (au gré du transporteur). Les prix seront déterminés par le prestataire et le transporteur d’un commun accord, mais restants en deçà du cours imposé par la loi. En gros, c’est tout ce processus qui est appelé « ubérisation », mot issu de la francisation du nom « Uber », une entreprise américaine promoteur de ce système.

La réalisation pratique

Globalement, tout le système repose sur le principe de la localisation par satellite appelée « géotracking » et avec une couverture réseau assez dense. Cette localisation a été très onéreuse il y a peu de temps, ce qui a rendu le système peu profitable auparavant. Mais avec la réduction considérable du coût des communications data, qui peuvent être reliés aux smartphones, le processus est maintenant réalisable.

Le géotracking consiste à mettre en contact une personne (physique ou morale) en quête d’un prestataire de service capable de satisfaire sa demande. Pour fonctionner correctement, les entreprises doivent intégrer le réseau de maillage à l’aide d’une inscription gratuite sur le site. Il en est de même pour les conducteurs de camion possédant un smartphone qui peuvent télécharger une application gratuite sur AppStore.

Comment ça marche

Le système est assez simple, si une entreprise possède de la marchandise à livrer d’un point à un autre, il avise l’opérateur qui va recueillir toutes les données concernant la cargaison. Et si un camion circule à vide dans le voisinage du réseau, le conducteur démarre l’appli et indique le trajet qu’il effectue sur son smartphone. Si l’opérateur constate que l’offre correspond à la demande, il contacte le camion, propose le marché et négocie le prix du transport.

S’il y a accord, le conducteur est mis en contact avec le demandeur qui indiquera les modalités de l’enlèvement de sa marchandise et sur le déchargement. Le camionneur sera payé dès que le bon de livraison sera remis à l’opérateur via un paiement sécurisé. Cela se passe généralement ainsi, mais les détails techniques dépassent le cadre de cet article.

Vous aimez cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *