« Un patron de bar en grève de la faim »

Vu dans Le Figaro.fr.


Un patron de bar en gr�ve de la faim
envoyé par lefigaro

A Maillet, petit village de l’Allier, Jacques Martinat gérant du seul commerce a entamé une grève de la faim.
Il a déclaré :  » «les pouvoirs publics doivent prendre conscience qu’ils sont en train de tuer les commerces dans les petits villages».

Dans nos campagnes le bar, lieu de rencontres est aussi fournisseur de produits en tous genres (pain, journaux, dépannage d’épicerie…), si faute de bénéfices tous ces petits bars ferment leurs portes c’est la mort assurée de nos jolis villages !
Fini la convivialité !

Connaissez-vous ce texte du chanteur Breton Gérard Jaffrès, qui a pour titre « Le dernier Café » ?
L’album dont est extrait ce titre est à déguster sans modération lui !

« C’est une grande victoire pour la science,
pour l’humanité.
Dans mon village on a fermé,
le dernier café.
Au diable buveurs et fumeurs,
fêtards de tous poils,
Vous qui menacez la planète, l’univers,
les étoiles.

Et pourtant je repense à Marie qui servait,
Son p’tit verre de bière à Pierre, son p’tit blanc à Léon.
Elle savait y faire, leur sourire leur parler,
Du tabac gris pour Robert, un p’tit rouge à Louison.

C’est une victoire pour la médecine,
la sécurité sociale.
Ces p’tits bistrots, on le devine,
c’était bien immoral.
Combien ont saoulé leur chagrin,
noyé leur misère.
Il était temps d’y mettre un frein,
de leur faire la guerre.

Et pourtant moi je pense à Marie qui servait,
Son p’tit verre de bière à Pierre, son p’tit blanc à Léon.
Elle savait y faire, leur sourire leur parler,
Du tabac gris pour Robert, un p’tit rouge à Louison.

C’est une grande victoire pour la science,
pour l’humanité.
Dans mon village on a fermé,
le dernier café.
Bienv’nue aux malades de la vie,
aux dépressifs de tous poils.
Car voyez-vous un pharmacien,
vient d’en reprendre le bail. »

A méditer !

Vous aimez cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *