Comment choisir un Joaillier ?

Le moment est venu pour «dire oui» à votre bien-aimé devant le monde ? Alors, vous aurez besoin de bague de fiançailles sur mesure qui marquera à jamais ce grand jour. Paris, la capitale de la mode est gorgée de bonnes adresses où vous pourrez rencontrer un créateur pour réaliser vos rêves. Au vu de la vastitude de joailliers dans la capitale, vous allez avoir de l’embarras de choix. Mais alors, quels conseils pour reconnaître le savoir-faire et l’expertise de ces professionnels dans la joaillerie ? C’est le gage de se parer de produits chics et élégants.

La réputation du professionnel est-elle importante?

Le monde de la joaillerie est beaucoup plus vaste que l’on n’y pense. À Paris, il prend une très grande place dans la mode. Afin d’éviter de faire un mauvais choix, il devient crucial de s’attarder sur certains détails. Naturellement, la renommée du joaillier en dit long sur ses savoir-faire. Il s’agit donc d’un critère déterminant pour vous assurer de faire le bon choix. Ceci étant, soyez libre de demander l’avis de ses clients concernant la capacité d’un artisan joaillier à concevoir des pépites. Le bouche-à-oreille sera donc une méthode qui date, mais qui s’avère assez efficace pour savoir ce que votre entourage en pense.
Cependant, la réputation d’un professionnel peut évoluer avec le temps. La vérité c’est qu’un bon joaillier est susceptible de devenir réellement populaire grâce à son parcours, à son experience ou encore à la formation qu’il a suivie. La qualité de ses prestations fait également démarquer un joailler, tout comme l’originalité de ses œuvres d’ailleurs.

En quoi le savoir-faire du professionnel est-il important?

Choisir un joaillier pour la création bijoux sur mesure demande de considérer son savoir-faire. En effet, ce critère est important dans la mesure où il permet de définir la technique utilisée par le joaillier utilisé pour la conception des bijoux. C’est son savoir-faire qui lui permet de transformer les pierres précieuses et la matière en bijoux luxueux et raffinés.

Un bon professionnel doit disposer alors d’une bonne connaissance dans la création d’un bijou original et unique. À Paris, un tel professionnel ne manque pas, avec une expérience significative qui permet à chacun de se distinguer des concurrents.

Faut-il considérer la pérennité de l’artisan?

Vous l’aurez compris, des milliers de joailliers viennent se concentrer à Paris pour étaler leurs talents de créateurs. Si vous souhaitez mettre la main sur le joaillier Paris digne de ce nom, il faudrait encore prendre en compte la pérennité de son activité. Un artisan présent à Paris depuis plusieurs années peut jouir d’une popularité plus renforcée, comparé à ceux qui viennent tout juste de s’y installer.
Raison pour laquelle de biens de clients font confiance naturellement aux anciennes générations et se montrent méfiant envers un professionnel qui n’a encore rien créé pour la famille. Cependant, ce ne sont pas tous les nouveaux venus qui laissent à désirer. C’est pour cela que vous devez faire la comparaison de manière objective.
À quoi doit-on rester attentif sur les prestations du professionnel?

Pour bien choisir votre joaillier à Paris, il est important essentiellement de se focaliser sur les prestations qu’il propose. Par exemple, concevoir un bijou sur-mesure pour des fiançailles ou un mariage peut prendre du temps. Mais cela ne veut pas dire que vos bijoux s’éterniseront chez lui.
En tout cas, vos besoins définiront surtout votre décision.

Comment bien sécuriser le transport des œuvres d’art ?

Qu’il s’agisse de sculpture, peinture ou meubles anciens, les œuvres d’art restent des biens particulièrement fragiles. De ce fait, un professionnel du marché de l’art doit être très vigilant lors des différentes manipulations, et surtout lors de leur transport. De plus, de nombreuses raisons peuvent conduire à les déplacer. Voici quelques conseils indispensables pour mieux les protéger.

Des astuces pratiques et essentielles

Avant d’emballer l’œuvre, il est impératif d’établir un constat, notamment sur son état général. Cette démarche permet de s’assurer si l’objet n’est pas trop fragile, au risque de s’abîmer lors de son transport. Puis, le document doit mentionner tous les défauts relevés sur l’œuvre avant son emballage. Une photo de bonne qualité de l’œuvre d’art est également prise pour prouver son état général. Un autre constat doit également être réalisé à l’arrivée, après déballage. Cela permet de vérifier qu’aucun dommage n’ait été causé sur l’objet lors de son acheminement. En cas de détérioration, ce document constitue une preuve écrite auprès de l’assurance. Après le constat, il est maintenant temps de passer à l’emballage.

Cette étape est très importante afin de garantir le transport de l’ouvrage. En effet, un mauvais calage ou conditionnement risque de porter atteinte à l’objet. Et parfois, les conséquences sont irréversibles. Pour y remédier, il faut s’assurer que l’emballage résiste efficacement aux chocs, aux variations de température, ainsi qu’à l’humidité. Ces deux dernières sont particulièrement dangereuses pour le mobilier et les peintures anciens. Afin de protéger chaque œuvre d’art, il est nécessaire d’utiliser trois couches d’emballage. La première est réalisée avec un matériau souple. Pour recevoir l’œuvre, il doit être chimiquement neutre. La deuxième doit être assez épaisse pour absorber les chocs. Et la dernière couche est un emballage rigide. Enfin, pour apporter un maximum de sécurité, il est indispensable de placer l’objet dans un contenant adapté à son poids, sa taille et sa fragilité.

Les avantages de solliciter l’intervention d’un professionnel

Transporter des œuvres d’art n’est pas une tâche facile. Cela exige énormément de compétences et d’expérience. Pour que cette opération se déroule au mieux, il est plus judicieux de solliciter la présence d’une entreprise spécialisée. Elle propose un service complet. Ainsi, elle assure l’emballage et manutention, ainsi que l’acheminement des œuvres. Pour ce faire, elle dispose d’une équipe compétente pour les emballer, les transporter et les livrer via le suivi des codes techniques très précis. De plus, la société experte peut collaborer avec des professionnels, des collectionneurs, mais également avec des particuliers.

Par ailleurs, faire appel à ce genre de spécialiste procure de nombreux avantages aux clients. Effectivement, il dispose des ressources humaines et matérielles requises. Ainsi, elle utilise des emballages spéciaux pour chaque œuvre. L’ouvrier qui s’occupe de la manipulation des œuvres porte des gants spécifiques afin d’éviter de l’altérer. De plus, l’entreprise dispose des véhicules de transport adaptés pour déplacer tout type d’objet en toute sécurité et n’importe où. Ainsi, elle peut réaliser un transport œuvre d’art international. Pour terminer, elle met tout en œuvre pour garantir une bonne coordination des transports afin d’éliminer tout risque.

LE MAQUILLAGE DU CORPS OU LE BODY PAINTING

Quand on a à faire un défilé ou une séance de shootings mais tout simplement aussi quand doit aller à une quelconque cérémonie, on souhaite présenter non seulement un visage sans défauts cutanés mais aussi des parties nues impeccables du corps. De ce besoin est né le maquillage professionnel du corps. Mais à côté, il y a aussi le body painting.

Différence entre maquillage du corps et body painting

Le maquillage du corps a un but semblable au maquillage du visage. Il vise surtout à masquer les défauts cutanés afin de pouvoir présenter sans complexe lors d’une occasion donnée des zones telles que le décolleté, le dos nus, les jambes et les bras. Il fait appel à des maquillants spéciaux et non des simples cosmétiques comme les crèmes cicatrisantes, les laits nourrissants, les lotions anti-poils incarnés et les crèmes hydratantes que tout le monde connait. En revanche, le body painting est un make up artistique visant à décorer le corps avec des couleurs et des motifs qu’on élabore. Il fait appel à des peintures corporelles. On peut réaliser soi-même le maquillage de la peau en suivant des tutos mais il existe aussi des établissements qui donnent une formation au body painting et au maquillage du corps.

La popularité actuelle du maquillage du corps

Le maquillage du corps est une activité qui n’est pas encore très répandue, en tout cas, très loin d’être aussi connue que le body painting. Le public peut prendre pour la même chose un établissement ou un professionnel spécialisé dans le make up de déguisement qui utilise des produits comme les poudres bronzantes et les highlighters et celui qui propose le maquillage du corps avec des produits comme le fond de teint Dior Backstage visage & corps et la Terracotta Jolies Jambes de Guerlain et pourtant, ce sont des spécialistes différents. Le maquillage du corps n’est pas encore célèbre mais sa popularité ne saura sans doute pas tarder puisque des célébrités telles Kim Kardashian et Rihanna on lancé sur le marché leurs produits de beauté dédiés à la peau du corps.

La popularité actuelle du body painting

Le body painting n’est plus à présenter. Il s’invite dans tous ces événements festifs populaires où le déguisement du corps est le bienvenu. Les spécialistes de sa réalisation sont de plus en plus nombreux. On peut même trouver facilement une formation au body painting dont par exemple celle proposée par l’école de formation en maquillage professionnel SLA make up academy installée dans le 2ème arrondissement de Paris et qui dispense également une formation en maquillage du corps. Les peintures corporelles pour du body painting commencent même à inonder le marché au point d’obliger les consommateurs à être prudents envers les marques répandues.

Conclusion

Vous pouvez faire appel à un spécialiste du body painting pour déguiser la peau de votre corps pour du fun tandis que vous aurez besoin du maquilleur du corps pour camoufler des défauts comme les taches récalcitrantes, les cicatrices en phase finale d’estompage, voire les manifestations cutanées du psoriasis.

MAQUETTE DE BATEAU EN BOIS A FAIRE SOI-MEME

Vous n’avez rien d’un charpentier et pourtant, vous rêvez de fabriquer une maquette de bateau en bois ? C’est faisable pour peu que vous bénéficiez des conseils avisés de maquettistes navals professionnels que nous allons vous partager ici.

Les préalables de la fabrication de maquette de bateau

Vous devez savoir à priori que vous allez vous livrer à un véritable travail d’artiste et qu’il vous faudra vous armer de passion et de patience et surtout avoir le souci du détail, de la minutie. Ce sont les conditions qui vous permettront d’être récompensé par la possession du modèle réduit du navire qui vous passionne tant et peut-être de pouvoir le monnayer à bon prix. Si vous n’avez pas encore une grande expérience dans le travail du bois, préférez le balsa qui est le plus utilisé des maquettistes en raison de sa souplesse. Avant de concevoir votre propre plan de maquette, procédez à une petite recherche sur les différentes manières possibles de réaliser un détail donné car les expériences sont nombreuses et différentes pour les mêmes opérations.

Tout ce qu’il vous faut pour concevoir et fabriquer la maquette

A moins qu’il s’agisse d’une maquette vraiment basique sans grande complexité, il vous faudra travailler non seulement avec le bois mais aussi des matières comme le verre, le plastique, le métal, le tissu et le polystyrène pour réaliser votre maquette de bateau. Il vous faudra faire des opérations comme le traçage, le découpage, le poinçonnage, le pliage, le collage, le serrage, la fixation et l’assemblage aussi. Cela implique la possession d’un certain nombre d’outils dont notamment un cutter, une lame, des ciseaux, une pince à contrer, une cloueuse, des clous, des vis, une clé, un poinçon, une mini perceuse, un tournevis, un marteau de modélisme, de la colle spécial maquette, de la résine spécial bois, une palette de peintures, du vernis, différentes tailles de pinceaux, un aérographe et des bandes adhésives transparentes.

L’ordre des opérations

Normalement, vous choisissez d’abord le modèle de navire qui vous intéresse, puis vous tâchez de trouver son plan de fabrication s’il existe déjà sinon vous aurez à le concevoir vous-même, et ensuite vous préparez les outils et accessoires et vous vous procurez le bois et les autres matières nécessaires. La recherche du plan sur le Web sera d’autant plus facile que votre bâtiment flottant est célèbre. Plan en main, préparez votre plan de travail en consacrant d’un côté de l’espace pour le travail sur les pièces et éléments encore démontés et de l’autre côté, pour placer les éléments assemblés et à sécher. Soyez organisé et utilisez les marquages autant que nécessaire afin de ne pas perdre vos repères. N’oubliez pas qu’il y a des éléments qui doivent être peints avant l’assemblage même. Pour réaliser soi-même la maquette en bois d’un bateau, il faut s’apprêter à réaliser un travail manuel où le sens de la minutie et l’organisation sont les maîtres mots. Il vaut mieux avoir trop d’outils à sa disposition que d’être entravé dans sa lancée faute d’avoir prévu ce qui est nécessaire.

Les meilleurs théâtres parisiens à découvrir

Paris regorge de théâtres, à tel point qu’il y en a aujourd’hui près de 130 dans la capitale. Certains proposent une expérience différente des autres, et en voici une petite sélection.

La Comédie des Champs-Elysées

La comédie des champs Élysées est l’une des 3 salles du bâtiment du théâtre des Champs-Élysées. Avec une capacité d’accueil de près de 600 places, la comédie est située dans le 8ème arrondissement de Paris, à un kilomètre du Champ de Mars. L’architecte de ce projet fut Auguste Perret, connu pour être l’un des premiers spécialiste du béton armée, qui n’était jusqu’alors pas complètement maîtrisé. Le bâtiment sort de terre en 1913 et est aujourd’hui considéré comme l’un des précurseurs du style art déco. Ce style se caractérise par l’utilisation de la symétrie ce qui lui donne une impression d’ordre. D’autres bâtiments s’en inspireront par la suite, et notamment le Chrysler Building à New York pour sa flèche. La façade du bâtiment est d’ailleurs classée aux monuments historiques. La salle a été la première en France à diffuser le film d’animation allemand Les Aventures du prince Ahmed, en 1926 et qui demeure aujourd’hui le plus ancien film d’animation encore conservé. Il s’agit donc d’un lieu chargé d’histoire et unique par son architecture. Il aura vu passer une grande variété de représentation au cours de son existence, avec notamment L’Enfantement du mort de Marcel L’Herbier, ou encore Le Bœuf sur le toit de Jean Cocteau et Darius Milhaud.

Le théâtre Mogador

Le théâtre Mogador, situé sur la rue éponyme à Paris, est également un théâtre unique en son genre. Il est inauguré 6 ans après la comédie des Champs-Elysées, en 1919, par Franklin Roosevelt, et situé à moins de 700 m du Palais Garnier. La salle de spectacle propose des salons, des bars et des espaces de restauration, pour une expérience dans un confort optimal. Il est aujourd’hui surtout connu pour sa programmation orienté sur les comédies musicales, et aura notamment vu passer Mamma Mia et Sister Act. Niveau architecture, il s’agit d’un théâtre qui s’est fortement inspiré du Palace, un music-hall qui existait alors à Londres. Ceci explique donc le style « Broadway » qui s’en dégage et les 1800 places qu’il propose.

Le Théâtre Édouard-VII

Le Théâtre Édouard-VII est sans doute l’un des théâtres les plus prestigieux de la capitale. Il a été construit en l’honneur du roi du Royaume-Uni du même nom. La salle de théâtre, qui était d’abord destinée à être un cinéma, s’est développée notamment grâce à la présence de Sacha Guitry. Il est à cette époque un très grand dramaturge, réalisateur et scénariste et un grand nombre de ses pièces, qui étaient des succès, y furent représentées. Cette présence participera au développement du théâtre, qui fait qu’aujourd’hui encore, des pièces y sont jouées telles que Le Prénom, Quadrille et Jules Verne pour les 700 spectateurs qui peuvent s’y retrouver. Il s’agit donc d’un incontournable pour tout amateur de théâtre qui se respecte.

les bijoux Art déco

L’art déco, qu’est ce que c’est?

L’art déco est un mouvement artistique qui a éclot durant les années 1910 et qui a connu son apogée entre les années 1920 et 1930 car ce dernier fut enclavé par les deux guerres mondiales ; notamment avec la seconde guerre mondiale qui imposa une césure stylistique dont l’expansion s’est ressentie à travers toute l’Europe ! En effet, ayant connus un franc succès lors de l’Exposition internationale des Arts décoratifs, industriels et modernes de 1925 à Paris, l’Art déco s’est inscrit petit à petit au sein de la société.
De plus, englobant une série d’objets relevant des arts appliqués ; comme les bijoux, les tissus, les sculptures, les peinture et l’architecture, l’art déco a connu diverses in fluences. Ce mouvement artistique a ainsi subi les influences de la peinture avant-gardiste du début du vingtième siècle ( avec le cubisme de 1907 à 1914, le constructivisme russe, né au début du vingtième siècle et le futurisme italien, né en 1909 ), les Ballets russes de Serge DIAGHILEV ( renommés grâce aux couleurs éclatantes des costumes ), les influences des arts dits «  exotiques » tels que l’Art africain avec ses masques et ses statuettes ou encore l’Art égyptien ; qui a engendrer une réelle euphorie suite à la découverte du tombeau de Toutankamon,ainsi que les influences du monde industriel et des machines qui ont conquit l’Europe en 1925 puis, les influences des formes fuselées de l’aérodynamisme à partir de 1930 pour terminer avec les influences de l’allégorie de la garçonne ( qui symbolise la naissance d’une femme on ne peut plus moderne avec les années 1920 ) qui sont étroitement liées à l’émancipation de la femme en France.

L’art deco dans la bijouterie

C’est pourquoi l’univers de la bijouterie n’a pas échappé à toutes ces diverses influences et cet engrenage, a permis la production de bijoux atypiques, qui représentent une réelle fracture avec les années précédentes .
Cette fracture ne s’est pas simplement fait ressentir dans le domaine de la joaillerie mais, parallèlement à ce dernier, les femmes s’affranchissent à travers un total renouveau Soann, joaillier à Parisvestimentaire et physique.
En effet, il est important de garder à l’esprit que l’évolution de l’Art déco est lié aux bijoux ; eux-mêmes en étroite concordance avec la libération vestimentaire des femmes en France : des silhouettes plus fines et les jambes sont dévoilées, les tissus légers employés lors de la confection de vêtements appellent à des bijoux d’un goût plus ordinaire et plus classique, la venue de robes à manches courtes poussent les joailliers à couvrir partiellement les bras et les poignets tout comme la mode des gants les incite à créer de nouvelles et différentes panoplies de bagues et de bracelets ; enfin, les femmes se mettent, pour certaines, à porter un chapeau ou à avoir des cheveux courts. Ce phénomène est en lien direct avec les bijoux car il donne lieu au développement de pendants d’oreilles ainsi qu’une collection de broches à chapeau.
La mode vestimentaire féminine évolue tout comme ses coiffures et sont des facteurs déterminants dans l’expression de l’Art déco dans le domaine de la joaillerie.

De ce fait, l’Art déco s’exprime par le biais des bijoux ; avec l’introduction de nouvelles matières et de nouveaux matériaux qui permettent aux joailliers d’ être plus accessibles. L’Art déco s’est donc illustré dans la joaillerie par l’entrée en matière de pierres précieuses (comme le corail, l’onyx, l’or blanc, la jade ou encore l’ambre ), de pierres dites «  fines » (telles que l’améthyste, la citrine ou la topaze ), et l’introduction de nouvelles matières ; en l’occurrence l’argent, le métal, l’aluminium et l’acier inoxydable. Enfin, le domaine de la taille de pierres dures connaît une avancée fulgurante avec une perfection de ses méthodes ; dont la taille en baguette qui concède une liberté plus large à un joaillier.

A l’image de cet entremêlement qui lie un mouvement artistique aux bijoux et à l’émancipation des femmes, nous pouvons donc nous demander si le bijoux Art déco est seulement un simple objet de parure ou si il est bien plus ?
Selon le joaillier et créateur Raymond TEMPLIER ; surnommé « le sculpteur de bijoux »,quand il se balade dans les rues de Paris, il voit en toute chose des idées de bijoux ; il se tient « réceptif » à tout.
En d’autres termes, un bijoux fait référence à l’Art de son temps. Ainsi, le succès de l’Art déco tient du fait qu’il ne remette rien en question mais, au contraire, qu’il crée un style contemporain, adapté aux besoins et aux goûts de l’époque.

Soann, mon coup de cœur art déco

Pour autant, pour un artisan joaillier, il n’ y a rien de plus élémentaire que de voir sa clientèle porter des bijoux indémodables. C’est dans cette optique que la marque SOANN répond parfaitement avec la notion d’intemporalité.
C’est-à-dire que le joaillier Soann ; créateur de bijoux à Paris exigeant et talentueux, et son équipe, crées des collections de bijoux Art déco au sein de leur atelier; notamment des bijoux d’Art déco qui sont hors du commun et hors du temps et qui ne sont donc pas de simples parures; mais qui caractérisent une grâce intemporelle et font référence à l’Art de leur temps.
Sa bijouterie présente donc de nombreuses collection dont la collection des bijoux art déco; mais on retrouve aussi dans cette bijouterie toute la sensibilité et l’inventivité de son monde artistique qui fait des bijoux Art déco de réelles œuvres d’art et de lui, un créateur de grande renommée et au talent plus que prometteur !

Soann, joaillier à Paris

Tout pour la mode tatouage

Le tatouage, cette fameuse tache sur la peau qui attire le regard, voir même remplissant tout le corps. Œuvres d’artistes inspirés, ils attirent aujourd’hui encore plus de monde, de passionnés, de rageurs, de sentimentaux, surtout les jeunes, mais tout autant les plus âgés. Un tabou pour les uns, un style pour d’autres, à chacun sa motivation. Ce qui est sûr c’est que le phénomène est grandissant en ces temps.

Blackout Tattoo

Source: torontosun.com

Source: torontosun.com

Le nom est plus que significatif. Cette nouvelle tendance opte pour l’encre dite « all over », c’est-à-dire qu’en guise de tatouage, on a de l’encre noire totalement opaque qui recouvre une partie du corps. Finis les phrases et les dessins sur un morceau de peau si vous voulez rester à la mode. Cela dit, le travail peut prendre des heures avant d’obtenir une uniformité parfaite, comme l’avoue le tatoueur Singapourien Chester Lee, d’Oracle Tattoo. L’inspiration vient du tatouage tribal et des motifs apparaissent parfois sur les parties non recouvertes de noir du corps.

Plus qu’une mode, une vie

tatouage tribalQuand on parle de tatouage, on parle de tatouage tribal, de tatouage biker, de tatouage chinois, de tatouage polynésien, de tatouage salamandre, de tatouage scorpion, ou encore de tatouage coquelicot. Chaque tatouage a sa particularité et à chacun son goût. Mais cela n’est que du point de vue esthétique. Qu’en est-il du point de vue idéologique ? Est-ce juste pour suivre la mode ou bien lancer un message précis que l’on se tatoue ? À chacun sa raison. Il se pourrait, et c’est sûr que pour certain le tatouage ne soit juste qu’un coup de tête et une mode à suivre alors que pour d’autres il représente à chaque fois des moments précis, des sentiments, des vécus du tatoué ou de son entourage. Oui, le tatouage peut réellement représenter une vie, la naissance d’un enfant, par exemple, symbolisée par son nom tatoué sur la peau du parent. Ou encore, un idéal que l’on veut clamer au monde entier par le biais du tatouage. Tout autant de raisons bien distinctes pour donner un sens à nos tatouages. Et ainsi, le tatouage passe du statut de mode à celui de vie.

Voilà donc ce qu’il en est aujourd’hui. Le tatouage passe à la tendance blackout Tattoo pour ceux à qui la mode importe tant. Pour d’autres, la vie suit son cours habituel, car le tatouage à leurs yeux signifie plus qu’une simple mode.

Jean-Pierre CAPPATO expose dans une Galerie Parisienne

C’est avec beaucoup de plaisir que ce soir je fais une note sur cet artiste d’une cité chère à mon coeur.
Jean-Pierre CAPPATO est un sculpteur installé à Aix-en-Provence dont je vous ai déjà présenté le magnifique travail.

Jean-Pierre CAPPATO expose du 1er au 30 novembre 2008 chez YR Galerie 18 rue de Jouy 75004 PARIS.
L’artiste présente 5 masques dont un masque animalier.

Pour rappel le parcours de Jean-Pierre CAPPATO (extrait de son site) : « Après avoir pratiqué la photographie durant trois ans (photos-reportages, portraits,etc..), Jean-Pierre Cappato se tourne vers le dessin, prend des cours aux Beaux-arts d’Aix-en-Provence et d’Avignon et s’oriente vers le métier de sculpteur-restaurateur.
Il a notamment participé à la restauration de monuments historiques (chantiers du Musée du Louvre, de l’école Militaire de Paris, d’hôtels particuliers, du palais Longchamp à Marseille, etc…).
Spécialisé dans la sculpture sur pierre et le modelage de terre, il a travaillé à l’Atelier Bouvier (Avignon) pendant 15 ans avant d’acquérir son indépendance.
Dés lors, tout en répondant aux commandes diverses de particuliers (copies ou créations), Jean-Pierre poursuit une oeuvre personnelle en abordant divers procédés (moulage, soudage, pierre, terre cuite, bronze, techniques mixtes).
Sa curiosité accrue et ses recherches dans le domaine de la terre, l’amènent à “côtoyer” le feu et à s’initier aux techniques de la céramique d’art pour produire une oeuvre originale mettant en scène des formes et des matériaux divers.
Mais le “corps mis en valeur” ou “mis en danger” “sont aujourd’hui encore le thème favori de l’artiste et reste toujours au coeur de ses préoccupations. »

Alors si vous être en Provence n’hésitez pas à aller voir ses oeuvres : 500 chemin de la Blaque 13080 Luynes. Pour le contacter téléphone: 04.42.60.94.33 ou Mobile: 06.87.46.02.43 et courrier électronique: jpcappato@free.fr.

PAVAROTTI un an déjà !

Le 6 septembre 2007, Luciano Pavarotti disparaissait !
De nombreuses villes du monde entier ont décidé de lui rendre hommage.
D’abord Modène qui donnera le Requiem de Verdi le 6 septembre, dans le théâtre de la ville.
En suite d’autres villes comme Milan, Rome, Petra…  ont organisé différentes manifestations.
En France à Paris : le 13 septembre à partir de 20h30.
C’est à l’initiative du Conseil général des Hauts-de-Seine, qui organise une grande soirée au parc de Saint-Cloud.
De prestigieux participants : Roberto Alagna (ténor), Béatrice Uria-Monzon (mezzo-soprano), Ludovic Tézier (le baryton), Nathalie Manfrino (la soprano) et aussi des chanteurs de variété, Lucio Dalla, Laura Pausini, Florent Pagny, Garou ou Christophe Willem et j’en ai sans doute oublié…
Tous réunis pour rendre hommage au grand homme.

http://www.youtube.com/watch?v=VATmgtmR5o4&w=425&h=344

Festival du film américain de Deauville

Du 05 au 14 Septembre 2008, 34 ème édition du Festival du cinéma américain.
Deauville, la Normandie… Déjà du rêve… La présidente du jury :  Carole Bouquet !
C’est 77 films qui seront projetés au total.
Ce soir on a pu voir un extrait du film « Mamma Mia ! », avec la très belle Meryl Streep et Pierce Brosnan,  sur des musiques du groupe Abba… Rires assurés pour cette superbe comédie !

 6a014e8bb2a641970d015391ca3b96970b