Le cannabidiol dans vos plats

L’ achat CBD pour cuisiner est une pratique très en vogue. Le cannabidiol est ajouté aux aliments pour profiter de tous ses bienfaits de guérison. Il a des effets anti-inflammatoires, antioxydants et neuroprotecteurs. Comment utiliser le CBD dans les plats ? Quelles sont les recettes possibles avec le CBD ? Quelles sont les précautions à prendre ?

Le CBD à la cuisine

Il s’agit d’un composé non psychoactif provenant de la plante de cannabis. Il existe plusieurs produits de grande consommation contenant du CBD tels que les aliments et les boissons. Il est possible de l’intégrer dans la cuisine. Il a de réels avantages en matière de santé. Son utilisation dans la cuisine constitue l’un des moyens simples pour l’introduire dans son programme de santé au quotidien. Il est utilisé pour traiter plusieurs affections comme l’anxiété, la douleur, les crises d’épilepsie, l’insomnie et la dépression. Il permet de palier aux effets secondaires des traitements de certaines maladies telles que le cancer.

Les avantages du CBD dans l’alimentation

L’achat du CBD et son ajout à la cuisine constitue une excellente manière d’incorporer des propriétés curatives dans la routine quotidienne. On s’en sert depuis des siècles en raison de ses propriétés analgésiques et calmantes. Il est recommandé pour les syndromes douloureux chroniques, les troubles du sommeil, l’insomnie, la dépression, l’anxiété, la diminution de l’hypertension artérielle, l’amélioration des divers symptômes d’états inflammatoires, de traitements cancéreux et du diabète de type 2. Le CBD peut être ajouté aux aliments tels que la dinde, les amandes, les noix, le lait, le fromage blanc, les avocats et kiwi pour combattre les cauchemars et l’insomnie. Face à la dépression et à l’anxiété, il est recommandé de consommer du CBD avec du saumon, du maquereau, de la sardine, de la truite, des noix du Brésil, des œufs, des graines de citrouille, des myrtilles et de l’asperge. Le CBD est aussi efficace contre l’inflammation et la douleur.

Comment utiliser le CBD à la cuisine ?

Le CBD peut être ajouté à des aliments. La première exigence est de s’assurer que le produit est de toute 1ère qualité. Le CBD étant liposoluble, il peut être ajouté à des graisses saines comme l’huile de coco, l’huile d’olive, le ghee, le beurre de coco ou le beurre nourri à l’herbe. L’huile de CBD est très appréciée sur les salades surtout avec de l’ail ou de chili. Le CBD est exquis sur des préparations telles que les oeufs brouillés, la vinaigrette, la sauce pour pâtes, la marinade, la pizza, le guacamole, la soupe ou la purée de pommes de terre. Il n’est pas interdit d’ajouter du CBD aux friandises sucrées à savoir les chocolats, les gâteaux, les brownies, les gélifiés, les biscuits, les bonbons et les boulettes énergétiques. Le CBD peut être pris avec la smoothie du matin ou avec du lait au curcuma.

La posologie du CBD à la cuisine

Le CBD peut servir à la cuisine comme un complément ou pour faire la cuisine. Il est recommandé de cuisiner tout au début avec une petite dose. Il est possible d’utiliser 25 mg au quotidien et d’augmenter progressivement la dose de 5 à 10 mg selon les réactions de l’organisme. Il a été démontré que les doses fortes de 750 mg voire 1500 mg consommées 2 fois par jour optimisent les résultats de la thérapie en cas de troubles divers. Il n’est cependant pas nécessaire de prendre des doses fortes pour bien profiter de tous les bienfaits du CBD.

Vous aimez cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *