Comment faire pour choisir un avocat compétent ?

choisir son avocat

Vous avez besoin d’un avocat ? Plusieurs critères sont à prendre en compte pour disposer d’un professionnel adapté à votre situation ? La question étant : « lesquels ? ».

La nature de l’affaire

Un avocat peut être contacté pour disposer de conseils juridiques ou pour un accompagnement devant les tribunaux. Suivant vos besoins, vous devez choisir entre deux types d’avocat à savoir généraliste et spécialiste. L’avocat généraliste s’occupe des procédures classiques dans des domaines comme le droit de la famille, le droit immobilier ou le droit du travail. Si vous avez besoin d’une assistance pour un domaine spécifique ou complexe, les services d’un avocat spécialiste sont conseillés. Ce type d’avocat peut prendre une affaire concernant des domaines comme le droit de l’urbanisme, le droit fiscal, le droit des brevets.

Les compétences de l’avocat

Chaque avocat ne possède pas les mêmes compétences. Pour devenir un avocat, le minimum est un Master 1 en droit et un CAPA. Aussi, vous pouvez orienter votre choix en cherchant des avocats dotés de diplômes supplémentaires, surtout pour une affaire de nature délicate et complexe. Un avocat peut s’exclamer être un spécialiste dans un domaine s’il possède une mention ou un certificat de spécialisation. Bien entendu, les diplômes ne sont pas forcément un signe d’efficacité. Il est donc recommandé de vérifier la réputation de l’avocat. Une bonne réputation est synonyme d’efficacité, comme c’est le cas par exemple de l’Avocat Karine Alexandre connue pour ses compétences : en savoir plus.

Les honoraires de l’avocat

Les honoraires sont sans doute l’un des critères les plus déterminants pour choisir un avocat. Il est important de comprendre que les honoraires proposés ne sont pas forcément un gage de la qualité du travail fourni. Il ne faut donc pas se dire que plus un avocat est cher, plus il est compétent. Les honoraires prennent en compte plusieurs facteurs qui diffèrent d’un cas à un autre. On peut citer la difficulté de l’affaire, l’expérience de l’avocat, les frais (de déplacement et d’expertise) et la situation financière du client. En général, la pratique des honoraires est expliquée dès le premier rendez-vous : en forfait ou en taux horaire.

La situation géographique

La situation géographique est cruciale dans le choix d’un avocat. Ce critère impacte directement sur les honoraires de l’avocat. En effet, plus l’avocat est loin de chez vous, plus les honoraires sont élevés en raison des frais de déplacement et de postulation. Mais cela ne veut pas dire aussi, choisir n’importe quel avocat à disposition. Si vous avez besoin d’un avocat pour des affaires courantes comme un divorce, un avocat généraliste près de chez vous est préférable pour éviter les frais supplémentaires. En revanche, si l’affaire est complexe, il vaut mieux privilégier les compétences de l’avocat plutôt que la situation géographique.

Vous aimez cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *