COMMENT BIEN CHOISIR LE VIN POUR UN MARIAGE

L’expérience des traiteurs prouve que des erreurs peuvent être commises en choisissant les vins destinés aux festivités d’un mariage. Cela signifie qu’il y a des paramètres à considérer pour que le vin d’honneur d’un côté et le vin du repas se marient bien aux mets, aux autres boissons et au prestige de la fête. Allons-y pour quelques conseils à l’attention des futurs mariés et de ceux qui comptent contribuer au succès de la gastronomie festive.

Vin d’honneur et champagne

On commence par le vin d’honneur une fois que le temps consacré à la cérémonie à la marie et éventuellement à l’église a pris fin. Cela veut dire que les invités étant au summum de la faim et ont l’appétit ouvert, vous leur offrez un cocktail de bienvenue ou une quelconque animation gourmande. Le vin sera un vin de bienvenu, à marier avec les petites gourmandises que sont les petites pâtisseries, les petits fours et les amuse-gueules. Pas de brutalité. Il s’agit d’introduire le moment culinaire et non de l’arroser. Débutez doucement mais avec classe avec un gentil punch. Aux fruits ou à l’agrume, il ouvrira encore plus l’appétit. N’oubliez pas de considérer la météo. Mais que vient-elle faire là-dedans ? La chaleur de l’été n’est pas à aggraver par un whisky comme introduction. Même pour le champagne, il vaut mieux opter pour du Chardonnay blanc de blanc. Cela ne vous dispense pour autant pas de sélectionner les marques de prestige telles que Nabuchodonosor, Magnum et Jéroboam que vous trouverez parmi le large choix de vins et spiritueux du caviste online Vino Store.

Le vin à choisir pour le repas de mariage

Maintenant, il est temps de passer aux choses sérieuses. Entrées, plat de résistance, gâteau et dessert. Aux invités de répartir la consommation du vin qu’on place sur leur table mais ce qu’il faut prévoir, c’est un bon mariage entre les vins et le menu. Chacun a certes ses propres goûts mais il est des règles d’assortiment qui ont leur raison d’être et les cavistes et les traiteurs sont les meilleurs conseillers. Au lieu de se fier à notre jugement d’amateur, il n’y a pas de honte à s’en remettre au traiteur ou à demander conseil au caviste qui, de par la proposition d’un large choix de vins et spiritueux, démontre son expertise en la matière. Citons quand même parmi les conseils que les fruits de mer et les poissons tout comme le fromage s’accompagnent d’un vin blanc sec et les viandes rouges et les volailles se dégustent avec du vin corsé. Il y a à signaler en outre que le champagne n’est pas que pour ce qui se mange après la cérémonie du gâteau. Il est un accompagnant de choix aussi pour le poisson et la viande blanche.

Des mesure à prendre pour un vin approprié

N’oublions pas que la question n’est pas tant d’acheter les meilleurs vins du marché mais d’avoir les bons vins. Ne les choisissez pas pour eux-mêmes mais pour ce que les plats pourraient tirer de leur accompagnement. Un vin blanc moelleux est par exemple idéal pour du foie gras mais reste trop tenace si on veut passer à d’autres saveurs. N’en faites pas trop en proposant une multitude de crus. Les invités ne sauront plus où donner de la tête. Un rouge, un blanc et un champagne constituent déjà une panoplie complète. Prenez garde à la chaleur d’été. Laisser les bouteilles de vin exposées aux rayons du soleil de manière prolongée en modifiera désagréablement le contenu. Enfin, il serait superflu de rappeler qu’il ne faut pas forcer sur le vin qui est quand même de l’alcool en en proposant trop sur les tables.

Le vin a pour rôle de sublimer chaque plat. Il vaut mieux rester dans les accords classiques en raison de la diversité des goûts présents lors d’une festivité. Deux vins et un champagne suffisent pour ne pas dérouter les papilles. L’avis d’un sommelier ou d’un traiteur s’impose donc pour trouver ce qu’il faut. N’hésitez pas à faire appel à un expert en vin pour assurer un mariage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.