Comment fonctionne un détecteur d’or ?

Trouver de l’or est aujourd’hui bien plus facile qu’autrefois. Les technologies ont évolué et de nombreux outils sont mis à la disposition du grand public. Pour trouver facilement de l’or, il n’y a rien de mieux qu’un détecteur conçu spécialement pour cette mission. Cela dit, comment fonctionne ce détecteur ?

Un détecteur pour quel type d’or ?


L’or peut se présenter sous bien des formes. Généralement, on distingue trois types d’apparences pour cette matière : l’or sous forme de paillettes, l’or  consistant et l’or sous forme de lingots. Sous forme de paillettes, l’or est malheureusement indétectable à l’aide d’un détecteur de métaux, puisqu’il reste bien trop petit. Les récolteurs d’or en paillettes explorent les rivières pendant des heures et ne font pas toujours bonne récolte. Ils se munissent d’une rampe de lavage pour faciliter leur travail. Par contre, le détecteur devient utile lorsqu’il s’agit de trouver de l’or plus consistant (au moins 0.2 gramme et 2 mm de diamètre). Il permet alors de mettre à jour une pièce de monnaie, un bijou, voire des pépites.
L’or sous forme de lingots est le résultat d’une modification faite par l’homme. Il gagne plus en taille et en masse. La plupart des lingots cachés dans la nature étaient des trésors de personnes influentes ou de voleurs. Dans tous les cas, pour dénicher ce type d’or, il faudra vous équiper d’un détecteur hautement performant.

Le fonctionnement d’un détecteur de métaux

Un détecteur metaux ou or fonctionne sous le principe de l’induction électromagnétique. Il contient un conducteur électrique qui transporte le courant et une bobine. Ce conducteur se charge de propager un champ magnétique dans un certain rayon. Lorsqu’un objet métallique est tout près, l’inductance de la bobine commence par varier. Cette variation est acheminée vers le boîtier du détecteur, ce qui permet de déterminer la conductivité du métal et par l’occasion, le type d’objet métallique.

Tous les détecteurs sont caractérisés par trois éléments : un effet électrique pour le fonctionnement de la force magnétique, un signal sonore pour notifier la détection d’un objet et un affichage visuel pour identifier plus ou moins précisément le métal dont il est question.

De quel type de détecteur avez-vous besoin pour trouver de l’or ?

Compte tenu de la grande diversité des détecteurs de métaux disponibles sur le marché, il est recommandé d’utiliser des appareils à haute fréquence pour plus d’efficacité. En effet, plus la taille de l’or est petite, plus un détecteur à haute fréquence aura la chance de le dénicher. Un détecteur à haute fréquence possède une limite basse fréquence comprise entre 18 kHz et 20 kHz, voire plus.

Les détecteurs à induction pulsée (ou détecteur PI) sont beaucoup utilisés par les chercheurs. Comparé au détecteur à basse fréquence (VLF), (qui n’a tout de même pas encore perdu son utilité), le PI se révèle plutôt remarquable. Dans son fonctionnement, ce dernier annule l’effet des roches magmatiques et les bruits du sol pour un résultat de recherche plus net.

En gros, tous les détecteurs de métaux fonctionnent suivant un phénomène électromagnétique. Toutefois, les plus aptes à trouver de l’or sont les modèles équipés d’une excellente technologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.