COMMENT SE PASSE LA LOCATION DE MOTO

On peut très bien avoir son permis moto sans être en possession du moindre scooter car on n’en a besoin qu’occasionnellement et on peut aussi posséder une ou plusieurs deux-roues sans avoir à s’en servir très souvent et avoir envie de les rentabiliser un peu. L’idée de vouloir satisfaire ces deux types de besoins a donné naissance aux plateformes de location de motos entre particuliers sur le Web. Comment la location marche-t-elle sur ces plateformes ?

Principe de fonctionnement

La plateforme virtuelle sert aux candidats à la location à lancer des annonces de recherche de motos à louer et aux propriétaires de deux-roues à proposer une offre de location. Le futur locataire peut en avoir besoin pour accomplir une mission ponctuelle, pour partir en vacances ou aussi pour tester le même modèle que celui qu’il envisage d’acheter. Ca peut concerner aussi une location pour le permis moto à passer. Dans son annonce, il doit préciser sa localisation géographique, le kilométrage prévisionnel à faire et la durée souhaitée de la location. De son côté, le propriétaire présente les renseignements relatifs à son deux/trois-roues dont notamment le type, le modèle, l’ancienneté, l’état, le kilométrage, l’immatriculation et le carnet d’entretien et étaye le tout par des photos claires et conformes à la réalité. Il donne des précisions sur ses tarifs et ses disponibilités. En cas d’entente entre le locataire et le loueur, le premier effectue un état des lieux de la moto et si tout est conforme aux attentes, les deux parties signent le contrat de location.

Les exigences dans le contrat de location de moto

Chacune des parties a des engagements à assurer et ceux-ci seront mentionnés dans le contrat. Le propriétaire s’oblige à mettre en location une moto lui appartenant ou qu’il est légalement en droit de louer et qui répond aux réglementations en cours dans son pays, à suivre les règles légales de transaction, à éviter au locataire les mauvaises surprises et à lui fournir une copie du certificat d’immatriculation du véhicule. En cas de panne à l’occasion de l’utilisation de la moto conformément aux termes du contrat, sa responsabilité est engagée. Le locataire verse une caution qui ne sera entamée qu’en cas de dommage dû à la location et s’oblige à rester raisonnable et responsable selon les définitions du contrat durant l’utilisation du véhicule en s’abstenant entre autres de le louer à une tierce personne. Il sera de son devoir de rester auprès de la moto louée en cas de panne jusqu’à ce que l’assistance du loueur ou de l’assureur de ce celui-ci arrive. Enfin, il rendra la moto propre et avec un niveau d’essence identique à celui de départ.

La question de l’assurance

Déjà, le propriétaire ne loue qu’une moto assurée au minimum au tiers, néanmoins, l’assurance pour location n’est pas automatique. Il faut savoir que les possibilités de location sont définies par le contrat du propriétaire avec son assureur. Il y a des contrats qui n’autorisent le prêt de la moto qu’à des conducteurs spécifiés, il y a ceux qui autorisent la location à tout conducteur assuré et il y a ceux qui conditionnent la location par le paiement d’une franchise dite « prêt du guidon » de la part du locataire. Quant à la plateforme, elle n’est pas tenue d’inclure l’assurance dans son fonctionnement mais quand elle l’inclut, elle peut proposer les garanties essentielles comme la responsabilité civile, l’indemnisation des dommages corporels du conducteur, le bris de glace, l’assistance et le véhicule de remplacement. Elle peut même prévoir une diversité de franchises pour parer à des imprévus comme les catastrophes naturelles. Les couvertures sont à demander auprès des assureurs pour les cas particuliers comme la location pour le permis moto.

La location de moto se fait aujourd’hui sur des carrefours virtuels où se rencontrent les propriétaires de deux-roues et les prétendants à la location. Les contrats s’y font après acceptation des conditions et des obligations des parties en jeu. Les vérifications s’imposent au sujet de l’état de la moto et des pièces d’identité du locataire. L’assurance peut y être proposée sinon chaque partie s’attache à obtenir les couvertures dont elle a besoin auprès d’un assureur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *