Conducteur de taxi et VTC

Voudriez-vous devenir un chauffeur de taxi ou plutôt un conducteur de VTC ? Mais peut-être que vous voudriez précisément devenir les deux à la fois et exercer à votre convenance l’un ou l’autre métier suivant le contexte et vos objectifs financiers ?

Les conditions du statut de taximan

Être l’un des chauffeurs de taxi avec licence qui ont le droit de marauder partout veut dire que premièrement, vous êtes en règle vis-à-vis de la justice ; que deuxièmement, vous êtes détenteur du certificat de capacité professionnelle ; que troisièmement, vous êtes en possession de la carte professionnelle délivrée par votre préfecture après avoir réussi l’examen du certificat de capacité professionnelle ; que troisièmement, vous avez suivi la formation continue exigée après l’obtention de la carte professionnelle et la suivrez encore tous les 5 ans ; que quatrièmement, vous avez déclaré votre activité en tant qu’artisan, salarié, travailleur indépendant locataire ou sociétaire de coopérative ; et que cinquièmement, vous possédez l’autorisation de stationnement sur la voie publique en attente de clientèle.

conditions pour être un conducteur de VTC

Être un conducteur de voitures de transport avec chauffeur (VTC) veut dire, premièrement, avoir son permis B soutenu par une expérience de chauffeur professionnel de transport de personnes ; deuxièmement, être en possession d’une carte professionnelle délivrée par la préfecture incluant Beauvais par exemple si vous voulez être un chauffeur de VTC à Beauvais; troisièmement, être inscrit au registre des VTC et renouveler l’inscription tous les 5 ans ; quatrièmement, avoir suivi le stage de formation continue exigée après obtention de la carte professionnelle et la suivre tous les 5 ans ; et cinquièmement, avoir pour son véhicule une vignette verte montrant le numéro d’inscription au registre des VTC et le numéro d’immatriculation.

Les différences majeures entre les deux métiers

Il y a des précisions à connaître à l’avance avant de choisir de devenir un chauffeur de taxi exclusivement ou un chauffeur de VTC exclusivement. C’est le taxi et lui seul qui a l’autorisation de marauder partout afin de trouver des clients ou donner leur chance aux piétons loin des transports publics. Il peut en outre servir sous réservation. Le VTC lui ne peut que prendre des clients ayant nécessairement fait leur réservation au préalable et un justificatif sur papier ou électronique de cette réservation pourra lui être demandé en cas de contrôle. Le taxi est porteur d’une enseigne lumineuse fixée sur le toit du véhicule tandis que le VTC ne sera reconnaissable qu’aux vignettes vertes apposées à l’avant et à l’arrière. Remplissez les conditions d’exercice pour devenir un conducteur de taxi ou un conducteur de VTC mais sachez aussi que vous pourriez devenir les deux en même temps grâce à la décision émise par le Conseil constitutionnel qui autorise les taximen à exercer une activité de conducteur de VTC.

Vous aimez cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *