Conjuguer découverte et tourisme vert au cœur de la Birmanie

Nombre de voyageurs en Birmanie ont parfaitement bien intégré le concept du voyage écologique. Comprenant l’intérêt de protéger les merveilles du pays, ils s’atèlent à déployer des mesures responsables durant leurs circuits. Si, au contraire, vous ne savez pas comment vous y prendre, la rédaction vous file quelques astuces intéressantes.

Visiter le fameux lac Inle dans le respect de la nature environnante

Tout voyageur responsable s’abstient de jeter ses déchets n’importe où. En effet, la règle d’or de l’écotourisme, c’est de préserver l’habitat naturel d’un site à l’autre. Pour ainsi mettre en avant le concept du tourisme durable, habituez-vous à toujours emporter des sacs pour y mettre les restes de vos nourritures, vos bouteilles… Chose à faire à chacune de vos sorties. Écotourisme en Birmanie induit souvent à la découverte du fameux lac Inle. Perdue au cœur des montagnes de Shan, cette curiosité naturelle s’inscrit dans la liste des impératifs du territoire.

Lors de la visite du lac, il est conseillé d’esquiver les sorties organisées. Préférez plutôt une promenade en solo sur celui-ci. Ceci évitera bien entendu l’affluence touristique sur le lieu et lui assurera une meilleure conservation. En 2015, le lac a été reconnu réserve de biosphère par l’UNESCO. Cette reconnaissance vous donne certainement une idée de l’importance de ce patrimoine naturel d’exception.

Minimiser son impact environnemental avec une découverte culturelle au pays

Se rapprocher de la population est une solution sûre pour réduire son empreinte environnementale en Birmanie. Au lieu de s’engouffrer dans les endroits trop visités du territoire, pourquoi ne pas faire une pause chez l’habitant. Les Birmans sont des personnes très chaleureuses. Ils se feront un plaisir de vous accueillir chez eux durant ce Circuit birmanie écoresponsable. Bien sûr, le but de ce séjour est d’en tirer un maximum d’informations sur le mode de vie des habitants. S’y ajoutent leurs cultures et traditions. Vous pouvez profiter d’un séjour chez l’habitant presque partout au pays, à Rangoun, à Mandalay ou encore à Pégou.

Outre ces villes, vous pouvez, à votre gré, mettre en avant les villages, promettant des découvertes, naturelles et culturelles, intéressantes. Ces nuits chez l’habitant sont une belle façon d’initier vos enfants au concept de voyage écologique.

Visiter les plages du territoire tout en faisant quelques gestes écologiques

Comme bien d’autres pays d’Asie, la Birmanie propose également de magnifiques plages, parfaites pour des moments de relaxation. On peut, entre autres, citer Maungmagan Beach et Setse Beach. S’y ajoute Kanthaya. Cette sublime plage birmane s’apprécie pour son calme et son côté sauvage. Pour ne perturber l’habitat naturel de ses différentes espèces, évitez de jeter des produits toxiques sur les lieux. Pour vos séances de bronzage, on conseille d’utiliser des crèmes moins nocives pour la nature. Dans la mesure du possible, utilisez des huiles végétales, dont l’huile de coco. Sinon, vous pouvez contribuer à préserver l’habitat du site en le nettoyant. Pour que votre action écologique perdure, incitez la population environnante à vous accompagner dans cette démarche.

Une autre plage conviant à une pause bien méritée : Ngapali Beach. Ce joyau naturel propose l’une des meilleures cartes postes de la Birmanie. D’interminables sables blancs, une belle rangée de palmiers et une eau turquoise enjolivent l’endroit. Certainement, une telle beauté mérite que l’on s’y atèle tous à sa préservation.

Vous aimez cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ce contenu a été publié dans Voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *