Est-ce que l’amour change ?

Alain Souchon a chanté :

« Passez notre amour à la machine.
Faites le bouillir
Pour voir si les couleurs d’origine
Peuvent revenir.
Est-ce qu’on peut ravoir à l’eau de Javel
Des sentiments,
La blancheur qu’on croyait éternelle,
Avant ? »

Je ne doute pas, loin de là, de mon amoureux.
C’est juste une réfléxion.
Je faisais un parralèle entre l’enfant et l’adulte.

Un petit enfant aime ses parents sans pudeur, avec fougue et sans tricherie.
C’est pareil quand on est adulte et amoureux.
On a envie de crier au monde entier notre amour.

Quand il devient adolescent, l’enfant est plus distant avec ses parents, moins démonstratif (même s’ils les aiment toujours autant).
Quand la relation amoureuse est bien engagée; on devient plus discrets, plus réservés (peut-être aussi par crainte de gêner les autres).

L’âge bête ou âge des « dindes » passé (comme disait ma grand-mère Cécile), l’enfant devenu adulte a un échange affectif sincère, franc, libre, participatif avec ses parents.
Le couple d’amoureux, les mois passants, s’engagent dans une relation complice, réaliste, tendre…

Il est vrai que si l’on attribuait des couleurs à nos sentiments, on s’apercevrait vite que les couleurs d’origines ne seraient plus forcément là et pourtant ….

Francis Cabrel dit dans la chanson « Quelqu’un de l’intérieur » :

« Mais si je mettais mon cœur là juste
Au milieu de la piste
Ils verraient des couleurs
Ils savent même pas qu’elles existent »

Alors je me dit qu’ il serait dommage de ne pas utiliser toute la palette de couleurs et d’affection pour montrer et exprimer  nos sentiments sur la carte du tendre …

Ma note ne va pas faire avancer le monde, mais mettre peut-être un peu de couleur dans notre monde gris…
Un petit clin d’oeil à mon chéri d’amour, lui dire simplement « Tu me corresponds »

http://www.dailymotion.com/swf/x7x7x_francis-cabrel-tu-me-corresponds&related=1
Francis CABREL , Tu me corresponds
envoyé par Benjou76

Vous aimez cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *