Acheter un Pi Chinois chez Ecce Diffusion

La paix intérieure débute avec la sérénité extérieure. Et pour trouver cette quiétude, rien de mieux que les produits d’EccE Diffusion.

 

EccE Diffusion la caverne d’Ali Baba des produits d’ésotériques

Pi Chinois - Ecce DiffusionVéritable île au trésor, cette adresse est un lieu où on trouve de tout pour notre santé spirituelle, la connaissance de notre aura, l’amélioration de notre bien-être et les pratiques ésotériques. On peut y voir notamment des bijoux allant de la bague jonc métallisé, jusqu’au pendentif pi chinois ou donuts en pierre. Mais il y a également toute une panoplie de choix pour les décorations intérieures et extérieures. Dans l’espace bien-être et détente, retrouvez entre autres des huiles essentielles et des jeux de cartes pour la relaxation parfaite de votre âme et de votre corps. Conscient de mes besoins et de mes possibilités, les produits d’un bon rapport qualité-prix étaient une évidence. Et c’est d’ailleurs pour cela que j’ai choisi de me diriger vers EccE Diffusion.

 

Pi chinois, symbole des cinq vertus confucéennes

Je n’ai pas eu du mal à faire confiance à la qualité des produits proposés par EccE Diffusion, c’est donc sans crainte que je me suis lancé dans l’achat d’un pi chinois, que l’on appelle aussi donuts en pierre. Étant donné que ce pendentif pi chinois devrait être également un symbole d’immortalité, il se doit d’être fabriqué avec une matière à dureté inaltérable. Et pour EccE Diffusion, ce point est vraiment très important. Le pi chinois est en effet un instrument se rapportant à l’art ancien chinois. Souvent taillé en jade, il avait pour but de représenter l’infini, le ciel et le bien-être. Étant de bonne qualité, les produits proposés par cette boutique sont les meilleurs pour symboliser les étapes du perfectionnement intérieur, ainsi que l’harmonie progressive de l’esprit. En attachant le pendentif pi chinois à mon cou, j’arbore les cinq vertus confucéennes : la droiture, la sagesse, la bienveillance, la bienséance ainsi que la loyauté. Avec un large choix de modèle, j’ai eu la chance de jeter mon dévolu sur la taille et la couleur qui sonnait le plus avec mon aura.

Bouddha Zen Relaxation

Un peu de soleil dans la radio de l’été des blogueurs #radioblogueurs2012

Je bosse, il pleut, un vrai temps de merde d’été !
Alors pour illuminer votre journée autant que la mienne je vous propose d’écouter Manu Chao, et plus particulièrement Me Llaman Calle ! Et tant pis si les paroles ne sont pas total bonheur il y a quand même un fond d’espoir… 🙂

Bien entendu cette offre est dans le cadre de ma participation volontaire (taguée doublement par Princesse101 et Yann) à la radio des blogueurs saison 3 !

Je salue l’excellente initiative de l’ami Lolo qui nous concocte tous les ans un super opus de vacances !

Rappel de participation :

  • Tu choisi ta chanson de l’été (ça peut être une chanson que tu écoute en ce moment, un groupe qui joue du coté de chez toi, ou une chanson qui a accompagné un de tesEtés précédents)
  • Tu fais un beau billet sur ton blog avec :
  • Un lien vers ta chanson de l’été (ou une video youtube de la chanson)
  • une copie de la règle du jeu
  • Un lien sur ce billet (çà me simplifiera la tache pour retrouver ta participation)
  • Une liste de deux ou trois blogueurs que tu souhaites tagger dans cette chaine pour qu’a leur tour il nous proposent leur chanson de l’été.

ensuite, à partir de la semaine prochaine, le player de radio va commencer à diffuser. tu pourras donc écouter la radio des blogueurs :

  • Sur ton site en intégrant le player (qui sera disponible dans quelques jours par là)
  • Sur Facebook en allant aimer la page de la radio
  • ou sur Twitter (via le compte @radioblogueurs ou le tag #radioblogueurs2012

Je tague El Camino, Isabelle, Nicolas, Sylvie, Isidore, Zette et David et tous ceux qui veulent participer !

Oui je sais mais c’est comme ça…

Avant de me faire rouscailler par Nicolas, je vous présente à toutes et à tous mes meilleurs voeux pour 2012. Je ne suis pas trop tard, cela court encore jusqu’à la fin du mois.

Excusez-moi mes petits loups, si je n’ai pas publié sur ce blog depuis longtemps.

Des travaux qui n’en finissent pas à la maison et quelques petits pépins de santé (rien de grave mais assez pénibles quand même), tout cela mis bout à bout…

Enfin, tout semble renter dans le bon ordre et j’espère écrire ici plus souvent.

Entre crise et campagne

Yann écrivait récemment une note qui s’intitullait  » Entre galanterie et égalité des sexes« .  Moi, je suis plutôt en ce moment entre crise et campagne !

Quand on écoute les informations,  même d’une oreille distraite parce que l’on est occupée, comme moi, à faire autre chose (ce que vous messieurs vous avez du mal à faire !) et que l’on lit l’actualité ici et , il y a de quoi se tirer une balle dans la tête ou dans le pied !

Entre Nicolas Sarkozy qui est toujours aussi omniprésent, comme quelqu’un qui est en campagne mais qui dit qu’il ne l’est pas, et la crise, que l’on veut nous faire croire qu’elle ne va pas nous être fatale mais qui nous bouffe la vie petit à petit !

En un mot comme en cent j’en ai ras le bol !

Il nous avait dit « El Président »,  travaillez plus pour gagner plus. On travaille (je travaille) de plus en plus et je ne gagne rien de plus au contraire je perds de l’argent sur mon pouvoir d’achat de jour en jour !

En un mot comme en cent j’en ai ras le bol !

Alors bien entendu mes amis et amies blogueurs et blogueuses en parlent avec beaucoup plus de  brio que moi. Pour ma part, j’ai parfois l’impression de ramer à contre courant !

En un mot comme en cent j’en ai ras le bol !

Mon assureur ce menteur !

Il m’avait dit zéro tracas zéro blabla !
D’autre vous font baver devant leur panier de cerises !
Certains vous disent que c’est à eux que va votre préférence !
D’autres encore vous font miroiter leurs services…

Mais dans la vraie vie c’est rarement comme cela !!

Vous n’avez jamais le bon contrat !
Vous avez toujours une franchise supérieure au montant du dégat subi !
Pire vous n’êtes pas assuré pour le sinistre déclaré !

Oui je me fais un petit coup de calcaire à retardement…
En rentrant du dernier KDB, j’ai eu la désagréable surprise en récupérant ma voiture à la gare de lui trouver une sale gueule !

Je ne savais dire quoi mais quelque chose de bizarre la rendait différente d’avant.
D’avant la gare … En province nous n’avons pas forcément de parking gardé et payant, l’un va rarement sans l’autre mais parfois il vaut mieux payer !!

Le petit truc qui manquait à ma voiture, c’était les 4 enjoliveurs, j’en vois qui rigolent déjà !
Bien sur ce n’est pas une voiture de sport avec les jantes alu mais quand même mon Kangooroux sans ses enjoliveurs semblait défiguré !

Donc quand j’ai appelé mon voleur d’assureur il m’a dit que les enjoliveurs ne font pas partie intégrante du véhicule, donc je ne suis pas assurée !
Est-ce que vous avez subi d’autres dégâts sur votre véhicule ?
Pouvez-vous prouver que c’est bien en même temps que ça a été fait ?
Si j’avais dormi à côté de ma voiture ça se saurait !!
Est-ce que le montant des travaux va être supérieur au montant de la franchise ?
Si j’étais expert automobile ou carrossier je le saurais aussi je pense !!
Parce qu’en fait si à la fin (de toute leur procédure de merde) le dégât n’entre pas dans les garanties j’aurais quand même une déclaration de sinistre et ça c’est pas bien pour mon bonus !!
Je ne sais pas mais j’ai l’impression qu’il me menace cette espèce d’andouille… ou il me prend pour une quiche !

6a014e8bb2a641970d0154359db256970cEn tous les cas, je suis sur le net a chercher 4 enjoliveurs en promo pour rendre un peu de sa superbe à mon véhicule et ce n’est pas gagné !

Voeux et résolutions…

6a014e8bb2a641970d0154359db135970cEn début d’année tout le monde se sent obligé de prendre de « bonnes » résolutions.
Ben oui ! comme dirait l’autre, forcément on ne va prendre de mauvaises résolutions !
En ce qui concerne les voeux je suis prête et du plus profond de mon petit à vous re-souhaiter à toutes et à tous une excellente année !
Amour, gloire et beauté non je me trompe de registre, disons santé, joie et bonheur avec quand même un soupçon de prospérité…
A propos des résolutions je ne vais surtout pas prendre celle de bloguer plus, je serais bien incapable de tenir mes engagements !
je vous avais promis en fin d’année des contes de Noël et j’ai loupé mes rendez-vous, sorry…

Au fait c’est avec plaisir que j’ai vu que j’avais gagné 2 places au général société du classement Wikio, bon je ne vais pas vous dire combien j’en ai perdu au classement général… Je rigole, l’essentiel n’est-il pas de participer…

Pour cette première note de l’année et il en faut bien une… J’ai fait le tour des blogs que j’aime lire, certains parlent de cons, on en connaît tous, pire on en subit certains… ou des riches (frisés comme leur caniche). D’autres nous parlent des pêcheurs d’Islande, de Rolex, de triste score, de foot et de fric, de soldes, de répression hélas…

Ce début d’année nous annonce une année difficile je crois !
Elle va être longue ou courte selon où l’on sera…
Pleine de stress mais j’espère non sans intérêt… Pas comme ce billet !

Cupcakes au lemon curd

6a014e8bb2a641970d0154359db10b970cJe ne change pas d’orientation pour mon blog, mais juste une pensée positive envers tous les petits et grands gourmands autour de moi…
Je pourrais vous dire qu’à quelques jours des fêtes de fin d’année, je m’essaie à réaliser certaines recettes pour éviter le fiasco de dernière heure et bien non je n’irai pas jouer la pétasse, blonde de surcroît !
Non en fait je suis tout simplement gourmande et j’adore cuisiner et depuis quelques jours je soigne ma déprime hivernale à coup de recettes de cupcakes !
J’ai testé ceux à l’eau de rose, ceux parfumés à l’orange et les dernier sont les cupcakes au lemon curd et après je ne sais pas encore.
Ces petits gateaux font un bel effet, sont délicieux et en plus faciles à réaliser, alors voici la recette :
Préparation : 30 minutes, cuisson 15 à 20 minutes.
Pour 16 ou 30 gâteaux ( selon les moules ).
Pour les gâteaux : 200grammes de farine, 1/2 cuillère à café de sel, 1 cuillère à café de bicarbonate de soude, 200 grammes de sucre, 150 grammes de beurre mou (ou de margarine), 2 cuillères à café d’extrait de citron (ou 6 gouttes d’huile essentielle de citron), 4 oeufs et le zeste râpé d’un citron.

Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6). Dans un saladier mélangez la farine, le sel et le bicarbonate. Réservez. Versez le sucre dans un autre saladier. Coupez le beurre en morceaux et ajoutez le au sucre. Versez l’extrait de citron. Fouettez avec un batteur jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne crémeux. Ajoutez les oeufs un à un sans cesser de fouetter. Incorporez petit à petit en le tamisant, le mélange farine, sel, bicarbonate et le zeste. Fouettez encore 3 minutes environ. Remplissez les moules au 2/3 de pâte. Enfournez et faites cuire entre 15 et 20 minutes (selon la taille). Sortez les du four et laissez refroidir. (si vous y arrivez sans goûter :-))

Pour le lemon curd : le jus de 3 citrons, 1 cuillère à soupe de fécule de maïs, 150 de sucre semoule, 3 oeufs, 1 cuillère à soupe épaisse de crème fraîche.
Chauffez à feu doux le jus de citron, la fécule et le sucre dans une casserole pendant 1 ou 2 minutes. Hors du feu, incorporez les oeufs battus. Fouettez pour homogénéiser et remettez à feu très doux, sans cesser de remuer, jusqu’à épaississement. Attention si la crème attache retirez la du feu. Quand le lemon curd est crémeux, arrêtez la cuisson. Ajoutez la crème fraîche et laissez refroidir à température ambiante.

Nappez les cupcakes de lemon curd avec une cuillère et décorez avec du zeste de citron ou décoration de votre choix !

A déguster sans modération surtout si vous aimez la tarte au citron…

Relativiser, prendre du recul…

6a014e8bb2a641970d0154359db034970cTu ne fais plus de billet ?
Tu ne publies plus rien en ce moment …
Merde, je sais pas trop quoi dire !
On a tous des problèmes dans nos vies.
Certains concernent notre vie privée, familiale, amicale, professionnelle, relationnelle…
Il est souvent question d’amour, d’amitié, de vie, de mort, de maladie, de conditions de travail, de politique et de bien d’autres choses
Alors toujours le même refrain qui revient en boucle : relativiser, prendre du recul !
C’est quoi relativiser ? D’après Larousse c’est : Faire perdre à quelque chose son caractère absolu en le replaçant dans un ensemble, un contexte.
Prendre du recul, à force de reculer on finit par être dos au mur !
Pas facile dans ce cas de reculer… Il y a toujours la possibilité de sortir de la pièce et de regarder par l’extérieur, par la fenêtre.
J’aime bien cette idée. C’est un peu comme s’observer à l’insu de son plein gré !
Heureusement il me reste toujours l’humour !
Mais que c’est fatiguant de prendre du recul et de relativiser…
Ca m’épuise en ce moment.
Je dois faire peine à voir, tu as l’air tristounet, oh tu souris pas en ce moment !
Le pire c’est mon simplet de chef, pour lui tout le monde est beau et gentil, surtout le big boss !
2 semaines de pression pour un boulot suplémentaire, pas de remerciements, pas de gratification de quelque nature que ce soit, juste quelques réflexions, des remontées de bretelles injustifiées, des demandes de comptes et monsieur  trouve que je souris pas !
Alors entre ça et le reste, oui je reconnais que, j’ai du mal à prendre du recul et à relativiser !
Mais à part ça tout va très bien…

« Allô, allô, Lucas, quelles nouvelles
Notre château est donc détruit ?
Expliquez moi car je chancelle !
Comment cela s’est-il produit ?
Eh! bien voilà, madame la Marquise
Apprenant qu’il était ruiné
A peine fut-il rev’nu de sa surprise
Qu’ Monsieur l’Marquis s’est suicidé
Et c’est en ramassant la pelle
Qu’il renversa toutes les chandelles
Mettant le feu à tout l’château
Qui s’consuma de bas en haut
Le vent souflant sur l’incendie,
Le propageant sur l’écurie
Et c’est ainsi qu’en un moment
On vit périr votre jument
Mais à part ça, madame la Marquise
Tout va très bien,tout va très bien ! »

 

Qu’est ce que fout Cerise ?

Cerise_MKPQu’est-ce que fout Cerise ?
C’était la question du jour !
Ce matin vers 9h30 un accrochage automobile est arrivé devant mon lieu de travail entre un petit camion et une Clio !
Un homme, la trentaine rentre dans les bureaux et demande si on peut appeler la gendarmerie et lui prêter une stylo.
Nous répondons oui aux deux questions.
-« Vous avez demandez la gendarmerie, ne coupez pas ! »
Ce n’est pas une blague !
La voix d’automate scande la phrase en boucle.
Nous exposons les faits,  « Y’a-t-il des blessés ? », nous : « non, ça n’en a pas l’air « , la voix féminine répond, dans ces conditions nous ne pouvons pas nous déplacer.
Nous n’avons pas le droit de participer à la rédaction du constat…
Nous invitons les protagonistes à rentrer dans nos locaux, pour éviter la pluie !
Le jeune homme, semble nerveux, il n’arrête pas de répéter qu’il ne veut pas y passer la journée, on le comprend bien…
Les occupants de la Clio, sans doute une voiture automatique, à la façon qu’elle fait des bons chaque fois que son propriétaire essaie de la déplacer, sont des personnes âgées.
La dame très rigide rentre la première, son mari suit doucement, il est lourdement handicapé.
Son bras tremble, pas un tremblement lié à la peur, un tremblement de maladie hélas.
Il boite, il doit avoir une jambe plus courte que l’autre, sa démarche en témoigne, il a laissé sa canne dans le véhicule sans doute.
L’homme du camion propose de remplir le constat.
La dame annonce qu’ils sont assurés chez Cerise, leurs bureaux sont à côté du fleuriste du coin.
Elle va aller voir son assureur, dit-elle avec un grand respect.
C’est bête, mais comme à la télé, on espère une apparition de Cerise, qui mieux que Zorro, va venir sauver notre couple de papi/mami de l’angoisse dans laquelle il se trouvent !
Et bien RIEN ! RIEN de RIEN !!
La petite dame, revient en disant : »Le monsieur a dit qu’il est tout seul au bureau, et qu’on ne doit rien signer, sans lui avoir montré le document !! »

On sent de l’électricité dans l’air, avec la pluie ambiante, ça va mal finir !
Le conducteur du véhicule utilitaire, sans doute employé dans une société de BTP, souffle, il dit j’ai rempli mon côté, je m’en vais moi, je vais pas passer la journée ici !!
Je temporise, J’offre des cafés à tout le monde !
Et leur propose d’aller finir chez Cerise !
Ils me remercient tous pour les café, me rendent le stylo et traversent la place.
Je les surveille d’un oeil.
Merde, ce n’est pas Cerise, qui vient à leur rencontre, mais une espèce de grand dadet en chemise blanche sous la pluie Trégoroise…

Comme quoi, à la télé, ils disent que Cerise est toujours, toujours là pour moi… mais c’est pas vrai !
On nous a menti !
C’est pareil pour leurs copains de chez zéro tracas !
Surtout ne rien leur demander sinon ils vous abrutissent de blabla!!

De toutes les façons votre contrat n’a jamais la bonne option.
Nous sommes juste bons à payer !

Triste réalité dès le matin…
Cerise sur le gâteau, ni la gendarmerie ni Cerise dans la petite robe vert tendre ne se sont déplacés, laissant nos « anciens » dans le plus grand désaroi !

Ici la suite de mes aventures avec mon assureur!

La page blanche et le nouveau chapître

La page blanche ! Encore et encore…
Je ne suis pas écrivain, loin s’en faut… mais après toutes ces semaines sans ordinateur j’ai du mal à faire ou refaire un billet !
Ce n’est pas que je n’ai rien à dire, juste peut être que je me demande si ça peut intéresser quelqu’un !?…
D’habitude je ne me pose pas la question, quand on est dans la continuité, un certain automatisme se fait… Je ne suis pas forcément comme Nicolas qui « aime faire des billets de blog » !
Je réagis sur « les choses » qui m’intéressent, me touchent, me révoltent, m’emmerdent ou m’émeuvent.
Enfin rien de bien transcendant, juste ma façon à moi de voir ces choses !

Ma panne d’ordinateur m’a montré une solidarité insoupçonnée et touchante.
Et puis les jours et semaines précédentes ont été riches en évènements et changements.
Mon « Petit manager » dont j’ai souvent parlé, vient de quitter l’entreprise après 8 ans de bons et loyaux services !
Un nouveau chapitre qui commence pour lui.
Départ à son initiative et j’en suis très heureuse pour lui : parce qu’il le mérite et parce qu’il lui fallait ce changement pour son bien être.
Il change complètement d’horizon, après le business, le service à la personne !
Joie et larmes… Ou larmes et joie…
Seul bémol à ma joie, son remplaçant !
Et là ce n’est pas une mince affaire que de se taper le « lèche boules » de service.
Il y en a de partout, mais celui-là, c’est le top des tops, plus lèche que lui tu meurs, je te le dis !

Enfin, je deviens le « pigeon voyageur » de l’entreprise, dès qu’il y a un remplacement, il est pour bibi : « tutti rikiki maousse costo », qu’ils doivent se dire !
Il m’a fallu pleurer pour avoir une partie de mes frais de route de payés : faut dire que plus radins que mes boss tu meurs, l’enseigne ça pourrait être au « Radin Breton » !
Seul point positif, la rencontre avec de nouvelles personnes, heureusement c’est enrichissant (même au sens figuré c’est intéressant !).

Les vacances, ah les vacances !
Trop courtes !
Aux prochains jours de septembre, pour un KDB ou j’espère voir Nicolas évidement, Yann, MartinP, Seb Musset peut-être et plein d’autres j’espère…