LA RECHERCHE DE TRAVAIL A L’INTERNATIONAL

Il est rare qu’une offre de travail à l’étranger vous tombe du ciel. Il faut aller chercher les offres mais pour les chercher, beaucoup ne sait pas comment s’orienter et quelle démarche entreprendre mais surtout, dans quel pays avoir le plus de chance de réussir une aventure professionnelle compte tenu du profil qu’on a. Offrons ici quelques informations sur les portes ouvertes vers l’étranger et les pays de destination les plus populaires. La science conventionnelle est réductrice

Portails d’information pour les jobs à l’étranger

Le temps d’aller se rendre physiquement auprès des différents organismes et organisations pour prendre les premières informations au sujet des offres d’emploi à l’étranger n’est pas encore révolu même si on peut réaliser cette démarche aujourd’hui derrière son écran sans bouger de chez soi. On peut se rendre dans les bureaux des Chambres de commerce par exemple et dans les agences nationales pour l’emploi et découvrir les offres. Si on veut le faire en restant chez soi, on peut se rendre sur le portail virtuel de Pôle emploi international et trouver les possibilités existantes en matière de mobilité internationale. Il y a les sites web qui n’ont été conçus que pour les offres et demandes d’emploi. Il y a également les sites des journaux à consulter car ils incluent toujours la rubrique offre d’emploi. Autrement, le service des cabinets de recrutement est recommandé. Vous pouvez vous rendre auprès de Approach People Recruitment qui est un cabinet de recrutement sur Paris ou consulter son site ApproachPeople.com.

Quelques destinations privilégiées

Pour les Français spécialement, les destinations intéressantes sont surtout là où on a comme langue de communication l’anglais, l’allemand, l’espagnol et le portugais même si des pays comme la Chine et le Japon ne sont pas exclus. Notre sélection ici portera sur les pays lointains qui ne sont pas des voisins directs de l’Hexagone. Le Canada est réputé pour son invitation à l’immigration. Pour éviter juste les arnaqueurs qui pullulent sur le Web, préférez des sites rattachés aux services gouvernementaux. Le pays de l’Oncle Sam ouvre les portes de l’emploi à ceux qui ont le visa et qui réussissent les démarches indiquées par les services consulaires de l’ambassade des Etats-Unis. De même, l’Amérique du Sud s’accède via des portails virtuels proposant des offres dans un pays tel que le Brésil. Il faut juste savoir que l’obtention du visa y est conditionnée par un contrat de travail acquis. Cette destination s’adresse à ceux qui parlent le portugais. A part consulter les sites web, on peut aussi juste s’en remettre à un cabinet de recrutement sur Paris comme Approach People Recruitment.

Des pistes globales ou ciblées

Les plus osés feront la démarche de contacter directement les entreprises à l’étranger pour postuler des emplois. Pour cela, ils auront à consulter des sites d’annuaires et d’adresser directement des propositions de candidature aux entreprises préférées. Ils peuvent également s’inscrire sur les sites des agences d’intérim des localités ciblées. Si on veut juste partir sans restreindre les destinations, on regarde du côté des sites généralistes. Normalement, on choisit une destination en fonction des langues qu’on parle. Pour ceux qui parlent l’allemand, on s’oriente vers les sites internet avec l’extension de domaine « .de » qui évoque la destination Deutschland. Pour ceux qui parlent l’anglais américain, il y a CareerBuilder et WorkWide entre autres. Les pratiquants de l’anglais britannique peuvent se frayer un chemin en commençant par s’informer sur les sites d’offres d’emploi possédant l’extension « .uk ». Il est évident que la meilleure façon d’être sûr d’un intermédiaire de recrutement, c’est de s’informer auprès de quelqu’un étant déjà parvenu à se rendre dans la destination souhaitée.

La première démarche consiste à consulter Internet et s’orienter vers les portails virtuels de l’emploi, ouvrir des comptes, envoyer des candidatures spontanées auprès des entreprises à l’étranger etc. La recherche de travail à l’étranger est par ailleurs une initiative épaulée par l’Administration par le biais d’informations partagées au sein des Chambres du Commerce des différentes régions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.