L’appareil dentaire pour enfant

Comme on voit surtout des jeunes et notamment des adolescents porter des appareils dentaires, on peut être loin d’imaginer que les petits enfants peuvent en avoir besoin aussi. A quel moment les parents doivent-ils s’alerter et emmener leurs enfants chez l’orthodontiste ?

Identifier les signes alarmants

Dès l’apparition de ses dents, un enfant peut avoir un problème mâchoire ou de positionnement dentaire qui peut être réduit par le port d’un appareil dentaire pour enfant. Ça se voit d’ailleurs à travers des problèmes esthétiques et/ou fonctionnels. Les parents doivent s’alarmer à partir du moment où leur enfant est concerné par un chevauchement des dents, un espacement trop grand entre les dents, un décalage entre le milieu des dents du haut et celui du bas, la prognatie, la rétrognatie ou encore une béance entre les incisives supérieures et inférieures. Certains de ces problèmes peuvent être générés par la succion du pouce, une dysfonction respiratoire, une mauvaise position de la langue ou encore une fente labio palatine.

Les différents types d’appareils dentaires pour enfants

L’appareil à utiliser sera orthopédique si le problème concerne originellement une malformation des mâchoires et orthodontique s’il concerne les dents elles-mêmes. Parmi les appareils orthopédiques, sera utilisé suivant la dysfonction le masque facial extra-oral Delaire, la plaque à vérin, l’appareil monobloc, le Quad Hélix ou les bielles de Herbst. Préventive, leur utilisation est très précoce. Parmi les appareils orthodontiques, il y a les bagues externes métalliques, céramiques ou en résine d’un côté et l’appareil lingual, intérieur, de l’autre côté. Ils se portent à partir de 7 ans. Par ailleurs, il y a les gouttières et les dispositifs monoblocs amovibles qui sont des appareils d’éducation fonctionnelle servant par exemple à guider l’éruption dentaire de l’enfant.

Question budgétaire pour l’appareil dentaire pour enfant

D’une manière globale, un traitement avec un appareil dentaire pour enfant coûte entre 500 et 1000 euros par semestre à ses parents. La variabilité des frais dépend de la technique adoptée ainsi que du tarif de l’orthodontiste, tarif qui est libre. Il est bon pour les parents de savoir que l’orthodontie est prise en charge par la Sécurité Sociale pendant 6 semestres avec un plafond de 193,50 euros par mois mais seuls les patients âgés de moins de 16 ans peuvent en bénéficier. En outre, 70 % des frais de consultation et d’examens médicaux calculés sur la base des tarifs conventionnels sont remboursables. La prise en charge est toutefois conditionnée par l’accord de la Sécurité Sociale. Pour un petit enfant, la bonne harmonie de l’alignement et du positionnement dentaires est importante. Il y va du pouvoir de mastication de ses dents et par conséquent, de sa croissance. Il y va également de la sécurité de son développement psychologique sans complexes. Le port d’un appareil dentaire doit s’accompagner d’une hygiène buccale très suivie.

Vous aimez cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ce contenu a été publié dans Santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *