LE JEU AIDE LES ENFANTS A GRANDIR

L’importance du jeu dans le développement de l’enfant est tel que l’un des 54 articles de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant stipule que chaque enfant a le droit de jouer et d’avoir des loisirs. Mais quels sont concrètement les effets positifs du fait de jouer ? Sur quels aspects de la personnalité de l’enfant cela a-t-il des impacts et comment l’aider à vivre cette réalité souhaitable ?

Les aspects du développement de l’enfant

Pour grandir efficacement, l’enfant a besoin de développer ses sens et ses capacités à manipuler les objets. Que fait le petit enfant avec les jouets et en jouant sinon tâter, découvrir des couleurs, palper les textures, prendre, faire bouger, jeter, taper, marcher, courir, attraper, retenir etc. ? Grandir, c’est aussi développer l’expression en s’exerçant dans la communication. Que fait le jeune enfant qui a un ou des compagnons de jeux sinon entendre autrui s’exprimer, expliquer, donner des instructions ou des ordres puis s’exprimer à son tour et essayer de se faire comprendre par les mots, les gestes et l’attitude. Grandir, c’est découvrir la vie en société et s’exercer dans la gestion des relations. Que fait l’enfant en âge de jouer avec d’autres enfants sinon découvrir d’autres personnalités, apprendre à interagir avec elles, apprendre à observer des règles de jeu etc. ? En participant à une activité comme le jeu La Reine des Neiges, les enfants découvrent la joie des jeux de rôles.

Bénéfique pour l’esprit de l’enfant

Vous regardez un petit enfant jouer mais votre réflexion ne va pas forcément jusqu’à réaliser qu’il est en train de faire plus qu’apprendre à saisir les objets et à les faire faire du bruit. Pourtant, ces gestes volontaires traduisent une activité intellectuelle qui analyse les réalités via ses sens, réalités qui sont les couleurs, les sons produits par les mouvements et les chocs, la stabilité des objets suivant la façon de les placer etc. Quand il est plus grand, ce développement intellectuel s’obtient aussi grâce à l’obligation de trouver le moyen de faire ce qu’il veut avec par exemple les pâtes à modeler et les jeux de construction et de résoudre des problèmes comme les devinettes, les jeux de mots, les jeux de calcul, la recherche d’objets ou de personnes, la réparation d’objets cassés… En outre, le jeu développe l’imagination de l’enfant notamment quand il s’agit d’inventer des scénarios. Avec le jeu La Reine des Neiges, les enfants s’imaginent dans la peaux des héroïnes et apprennent les mimiques.

Aider l’enfant à jouer

Sachant ces avantages, les parents et éducateurs offrent aux bambins et enfants le maximum d’occasions de jouer. Leur fournir des jouets adaptés à leur âge mais aussi des accessoires comme les coussins, les tapis, les poufs et les boîtes de rangement est la première chose à faire. Avec des pièces en matière tendres ou souples comme les vaisselles en plastique ainsi que les tissus, ils pourront également jouer en faisant appel à la créativité. Il convient de les laisser jouer seuls sans tout le temps les interrompre car les jeux interrompus produisent plus d’ennuis que de joie. Evitez d’être trop directifs également en leur imposant des jeux car cela entrave leur autonomie et leur confiance en soi. Les enfants ne trouvent pas forcément eux-même des idées de jeu, aussi faut-il de temps à autre leur en proposer ou les emmener dehors, dans les endroits publics de jeu ou dans les clubs pour enfants, pour pratiquer également des activités extra scolaires.

Conclusion Compte tenu de tout ce que le jeu fait travailler chez l’enfant, on peut conclure qu’il soutient son développement moteur, sensoriel, intellectuel, linguistique et social. C’est en effet une activité qui le pousse à faire usage de la réflexion et de la créativité et surtout à vivre la joie. On peut aider les enfants vivre à le plus souvent possible des moments de jeu en leur fournissant du matériel et des occasions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.