Linge de lit et allergies

La beauté d’un linge de lit moderne n’est pas le critère primordial de son choix. Avant de servir de couverture et de parure de lit en effet, cet accessoire est l’objet qui va vous couvrir, qui se frottera contre votre peau et que vous allez même respirer, or on entend souvent parler d’allergie à certains linges. Comment éviter ce désagrément ?

Le lit peut être un nid à agents allergènes

Même si beaucoup les supportent bien, certaines personnes sont très sensibles à ces êtres vivants microscopiques agressifs à la santé qui cohabitent avec nous et qui sont les bactéries et autres microorganismes. Leurs résidences sont pourtant nos pièces, nos affaires, nos vêtements, nos planchers et nos linges de maison. Ceux qui sont sujets aux allergies sont surtout des victimes des acariens, ces agents hautement allergènes qui se nourrissent essentiellement de squames humaines. Mais où se trouvent surtout ces peaux mortes humaines sinon là où l’homme se confine pendant la nuit, c’est-à-dire dans son lit qu’il réchauffe et rend humide ?

Le linge de lit moderne s’efforce d’être antibactérien

Les linges de lit sont donc ceux qui abritent le plus ces acariens qui sont responsables de la manifestation des allergies chez l’homme. Draps housses, draps plats, couettes, oreillers, taies d’oreillers, couvre-lits et cache sommiers sont autant d’accessoires de literie qui peuvent servir de lieu de prolifération des acariens et faire des misères aux occupants d’une pièce. Mais comment réduire au maximum la présence de ces indésirables ? En choisissant des linges de lit faits avec des matières qui les empêchent de s’installer facilement. De tels linges sont en coton, en percale de coton, en fibres naturelles ou en fibres synthétiques. Le linge en percale de coton a l’avantage additionnel de supporter le lavage à une température suffisamment haute pour tuer les acariens.

Le cas particulier des oreillers

L’accessoire de literie le plus proche de la tête, du nez, le plus en mesure de déclencher les phénomènes d’allergie, c’est l’oreiller, voilà pourquoi nous allons en parler spécialement ici. Les spécialistes ont eu la bonne idée de créer des oreillers vraiment anti-acariens et antibactériens et qui sont même en même temps anti-transpirants. On trouve parmi eux les oreillers avec taies en fibres biocéramiques et mousse à mémoire de forme, ceux avec des taies en en fibre creuse et garnissage coton et ceux en microfibres souples et douces. Au lieu d’être des alliés du dormeur, ses linges de lit sont parfois ses ennemis à cause des acariens qu’ils permettent de proliférer. Pour éviter de subir les allergies qu’ils causent, il convient de s’assurer auprès du vendeur qu’ils sont anti-acariens. Le linge en percale de coton a un avantage plus important que les autres.

Vous aimez cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ce contenu a été publié dans Maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *