Mincir rapidement avec un régime hyperprotéiné

Un régime hyperprotéiné est censé apporter les protéines qui font défaut dans le régime habituel d’une personne et il est su de tous qu’il est aussi très prisé des sportifs qui veulent gagner en muscle. Le fait qu’il est utilisé pour mincir rapidement par contre est moins connu. Nous expliquons pourquoi.

Les actions bénéfiques des protéines en quantité

Les protéines que nous ingérons sont séquencées en acides aminés dans l’estomac grâce au suc gastrique. Ces acides aminés sont ensuite véhiculés par le sang pour aller entretenir les tissus, notamment la masse musculaire, et les faire croître. Alors si elles développent le muscle, comment se fait-il que l’on mincisse ? C’est en fait parce que le programme hyperprotéiné s’accompagne de la pratique d’un sport qui fait fondre la graisse. De son côté, la nourriture hyperprotéinée qui est hypocalorique ne fait pas grossir et entretient la santé car elle évite à la personne de toujours grignoter. Elle donne en effet une sensation de satiété.

Le programme hyperprotéiné pour mincir vite

Six kilos perdus en deux semaines, c’est la promesse de l’un des plus ambitieux programmes hyperprotéinés. Il se fonde sur le fait de priver l’organisme d’une grande partie du glucide et du lipide qu’il a l’habitude de recevoir tout en permettant au muscle de se réparer après le sport et de se sculpter en lui fournissant une quantité élevée de protéines. Le programme commence par la consommation de la quantité maximale de sachets de protéines ou d’aliments naturels très protéinés qu’indiquera le diététicien. Il est suivi par la réduction progressive de la quantité de protéine consommée et par l’introduction progressive des aliments normaux puis se termine par l’adoption d’une équilibre alimentaire, le poids idéal ayant été atteint.

Les composants d’un régime hyperprotéiné amincissant

Comme dans tout programme hyperprotéiné, les composants essentiels sont les lentilles, les petits pois, les poissons, les fromages et les viandes rouges. Une pluralité de recettes peut être réalisée avec ces composants avec en plus différentes façons de cuire possibles. Les accompagnants tels que les sauces soja, les moutardes et les ketchups sont par ailleurs autorisés. Il ne faut pas oublier un élément essentiel de cette diète : l’eau. 2 litres d’eau au quotidien aident à lutter contre les risques du régime hyperprotéiné qui sont notamment l’augmentation de l’acide urique dans le sang et les complications rénales. Agissant en coupe-faim et associé à la pratique d’un sport, le régime hyperprotéiné est votre allié minceur. Il vous faut juste savoir arrêter ou consulter un médecin lorsque des malaises apparaissent. Evitez aussi de vous arrêter à mi-chemin pour ensuite reprendre le régime car l’effet yoyo guette de tels pratiquants de la diète hyperprotéinée.

Vous aimez cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ce contenu a été publié dans Santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *