Les particularités des fromages affinés

Le fromage est un aliment indispensable à l’homme. Non seulement il renferme des apports nutritifs, mais en plus, il satisfait les papilles gustatives des petits et grands.

Le fromage, un aliment de baseFromage affiné, c’est comment ?

Le goût et la texture des fromages affinés varient généralement en fonction du degré d’affinage. L’action d’affiner ce produit laitier consiste principalement à le placer dans un endroit particulièrement bénéfique pour son développement. Il s’agit d’une cave d’affinage qui est spécialement conçue pour les fromages. C’est en effet le meilleur endroit pour développer les saveurs de cet aliment à cause du taux d’humidité plus faible et de la température qui se dégage de la cave. C’est aussi la principale raison de la contenance de ce fromage en acides gras concentré.

Quelles sont les différentes étapes de l’affinage du fromage ?

L’affinage du fromage ne peut débuter qu’après que le caillage soit terminé. Cette première action est primordiale. Elle permet la séparation du caillé et du petit-lait. Une fois que vous avez fini d’égoutter, de saler, de mouler et de presser le caillé, vous pouvez alors commencer l’affinage du fromage. Cette deuxième action se déroule en plusieurs étapes dont voici les plus importantes.

L’affinage de la croûte et de la pâte

La formation de la croûte est causée par le sel fixé par la pâte. Elle se forme donc juste après que le premier séchage soit achevé. Cette croûte se développe différemment en fonction de la solution utilisée pour laver les fromages. Pour les pâtes pressées, c’est l’application de la Morge qui fait que la saveur soit amplifiée et la croûte bien raffermie. Cette technique consiste à rajouter la quantité de sel nécessaire en frottant la surface du fromage par une solution à base de saumure. Pour les fromages à pâte molle, il est nécessaire de les laver avec une solution saline mélangée avec de l’alcool afin que la croûte soit lavée. Avec les fromages à croûte fleurie, leur lavage requiert l’utilisation d’une solution basée sur le champignon et le penicillium. Ainsi, pour que la flore sur la croûte se développe, il est utile de les frotter et de les retourner. L’étape suivante concerne l’affinage de la pâte. Les protéines, les sucres et les lipides qui se trouvent dans le lait se décomposent sous l’action des enzymes. C’est ainsi que l’affinage de la pâte soit complet. Pour que le goût du fromage soit donc plus appétissant, la technique d’affinage est importante. Ce processus renforce les propriétés gustatives et rend cet aliment particulier

Vous aimez cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *