Mécanique de précision : quelles sont les nouveautés ?

La création de pièces mécaniques tient une place importante dans l’univers industriel du 21ème siècle. Sans elle, les différentes machines et outils de travail ne fonctionnent plus correctement. Dans cette optique, le domaine de la mécanique de précision doit donc évoluer pour proposer de la qualité aux clients et consommateurs finaux.

Digitalisation des processus de commande et de création de pièces

Il y a encore quelques années, pour recourir à une société d’usinage, les nécessiteux avaient besoin de se rendre à son local. C’était nécessaire pour voir tous les produits disponibles et discuter directement avec les responsables. Ce n’est pas vraiment pratique et économique pour ceux qui se trouvent loin. Aujourd’hui, grâce à la digitalisation, les intéressés peuvent consulter un site internet et commander directement pour gagner un temps précieux. Mieux encore, certains fournisseurs permettent d’importer une maquette 3D (fichier numérique) sur leurs sites pour les conceptions spécialisées. De cette manière, ils pourront créer exactement des répliques réelles et précises selon les instructions dans le fichier.

Bien entendu, l’idéal reste toujours de privilégier le contact direct si possible afin d’établir une relation de confiance avec son fournisseur de pièces. Mais les entreprises de mécanique générale de précision utilisent également des outils numériques pour créer les composants. C’est une manière pour eux d’assurer la qualité, mais c’est surtout un moyen de convaincre les clients. En effet, elles arrivent à créer une véritable maquette intelligente pour chaque pièce à fabriquer. La maquette contient normalement toutes les caractéristiques physiques et mécaniques des pièces. De quoi se faire une idée de leur qualité et de leur résistance. Il ne reste plus qu’à assurer l’étape de la fabrication grâce à des méthodes innovantes.

Amélioration des techniques d’usinage mécanique et de vérification

Sans aucun doute, les techniques utilisées dans la mécanique de précision ont connu une grande évolution depuis leur première apparition. Si auparavant, on parlait de tournage et fraisage manuel, aujourd’hui, ce n’est plus le cas. En effet, il est maintenant question de tournage et de fraisage sur commande numérique. Il en va de même pour l’outillage de perçage. En des termes plus simples, les mouvements effectués par les machines (fraiseuse, tour et perceuse) sont dictés par un ordinateur. Ce dernier se base sur une maquette numérique préfabriquée par les ingénieurs. Résultats, les pièces mécaniques sont plus précises que jamais et aucun défaut n’est constaté, aussi infime soit-il. Les composants sont prêts à l’emploi dans leur environnement.

En outre, l’une des plus grandes tendances en mécanique de précision est sans doute l’appareillage de contrôle. Il s’agit d’une machine spéciale qui consiste à vérifier la qualité des pièces et à tester leur fiabilité. Ce qui permet de les corriger si nécessaire en utilisant d’autres techniques encore plus innovantes à l’instar du traitement thermique. Il vise à renforcer la durabilité du métal pour qu’il puisse résister aux conditions d’utilisation prévues. Par ailleurs, il faut noter que ce ne sont pas toutes les industries de mécanique de précision qui ont adopté ces innovations. Pour obtenir des pièces de qualité, il faudra se renseigner sur les techniques d’usinage utilisées avant de jeter son dévolu.

Comment fonctionne un détecteur d’or ?

Trouver de l’or est aujourd’hui bien plus facile qu’autrefois. Les technologies ont évolué et de nombreux outils sont mis à la disposition du grand public. Pour trouver facilement de l’or, il n’y a rien de mieux qu’un détecteur conçu spécialement pour cette mission. Cela dit, comment fonctionne ce détecteur ?

Un détecteur pour quel type d’or ?


L’or peut se présenter sous bien des formes. Généralement, on distingue trois types d’apparences pour cette matière : l’or sous forme de paillettes, l’or  consistant et l’or sous forme de lingots. Sous forme de paillettes, l’or est malheureusement indétectable à l’aide d’un détecteur de métaux, puisqu’il reste bien trop petit. Les récolteurs d’or en paillettes explorent les rivières pendant des heures et ne font pas toujours bonne récolte. Ils se munissent d’une rampe de lavage pour faciliter leur travail. Par contre, le détecteur devient utile lorsqu’il s’agit de trouver de l’or plus consistant (au moins 0.2 gramme et 2 mm de diamètre). Il permet alors de mettre à jour une pièce de monnaie, un bijou, voire des pépites.
L’or sous forme de lingots est le résultat d’une modification faite par l’homme. Il gagne plus en taille et en masse. La plupart des lingots cachés dans la nature étaient des trésors de personnes influentes ou de voleurs. Dans tous les cas, pour dénicher ce type d’or, il faudra vous équiper d’un détecteur hautement performant.

Le fonctionnement d’un détecteur de métaux

Un détecteur metaux ou or fonctionne sous le principe de l’induction électromagnétique. Il contient un conducteur électrique qui transporte le courant et une bobine. Ce conducteur se charge de propager un champ magnétique dans un certain rayon. Lorsqu’un objet métallique est tout près, l’inductance de la bobine commence par varier. Cette variation est acheminée vers le boîtier du détecteur, ce qui permet de déterminer la conductivité du métal et par l’occasion, le type d’objet métallique.

Tous les détecteurs sont caractérisés par trois éléments : un effet électrique pour le fonctionnement de la force magnétique, un signal sonore pour notifier la détection d’un objet et un affichage visuel pour identifier plus ou moins précisément le métal dont il est question.

De quel type de détecteur avez-vous besoin pour trouver de l’or ?

Compte tenu de la grande diversité des détecteurs de métaux disponibles sur le marché, il est recommandé d’utiliser des appareils à haute fréquence pour plus d’efficacité. En effet, plus la taille de l’or est petite, plus un détecteur à haute fréquence aura la chance de le dénicher. Un détecteur à haute fréquence possède une limite basse fréquence comprise entre 18 kHz et 20 kHz, voire plus.

Les détecteurs à induction pulsée (ou détecteur PI) sont beaucoup utilisés par les chercheurs. Comparé au détecteur à basse fréquence (VLF), (qui n’a tout de même pas encore perdu son utilité), le PI se révèle plutôt remarquable. Dans son fonctionnement, ce dernier annule l’effet des roches magmatiques et les bruits du sol pour un résultat de recherche plus net.

En gros, tous les détecteurs de métaux fonctionnent suivant un phénomène électromagnétique. Toutefois, les plus aptes à trouver de l’or sont les modèles équipés d’une excellente technologie.

LES POINTS ESSENTIELS CONCERNANT LA SOUDURE

Il ne suffit pas de posséder un fer à souder et une tige de brasure pour être en mesure de réaliser toutes les soudures que demande le montage ou la réparation d’un quelconque circuit imprimé. Des points essentiels sont à observer pour assurer la qualité et la sécurité d’une opération de soudure en électronique.

Les bases de la soudure en électronique

La soudure est le procédé consistant à fixer un ou des pièces électroniques sur un circuit imprimé ou à assembler certaines d’entre elles et qui est réalisé en faisant fondre un fil en alliage métallique à base d’étain, avec ou sans plomb, sur les points de connexion puis en le laissant se solidifier. Une liaison permanente est ainsi créée entre les composants électroniques. Il faut savoir que ce métal de liaison qu’on appelle également soudure contient un flux décapant, encore appelé âme décapante, dont le rôle consiste à éliminer l’oxydation présente sur les zones à souder et de ce fait, augmenter le pouvoir d’absorption par capillarité de la soudure et optimiser le contact électrique ainsi que la résistance mécanique de la connexion. La mise en place des composants avant leur soudure nécessite souvent ce moyen de fixation qu’est la pâte à souder qui se compose d’étain, de flux décapant et d’un composé permettant sa viscosité.

Les outils de soudage en électronique

D’une part, tout le monde connaît le fer à souder de forme stylo ou pistolet qu’on branche sur le secteur pour chauffer l’étain. Il existe aussi un modèle qui se connecte par prise USB pour une puissance limitée à 8 Watts contre quelques centaines de Watts pour les modèles puissants. Si on travaille sur une variété de projets, il vaut mieux choisir un modèle doté de pannes, c’est-à-dire de pointes interchangeables avec des formes et des tailles différentes. Les pannes de fer à souder se nettoient idéalement avec une éponge en laiton. Il y a d’autre part la station de soudage qui est une installation autonome caractérisée par une polyvalence et une flexibilité élevées avec par exemple la possibilité d’ajuster la température de chauffage. L’électronicien amateur ou pro s’approvisionnera en fils de soudure et en pate à soudure évidemment. Il faut savoir que la soudure au plomb est plutôt agressive pour la santé de l’utilisateur.

Les précautions à prendre en faisant de la soudure

Suivant l’adage « Il vaut mieux prévenir que guérir », le soudeur malin se dote de ce qu’il faut pour sécuriser ses interventions. Contre les brûlures causées par la tête brûlante de son outil, il se dote d’un support de fer à souder. Il se protège les yeux des projections accidentelles de débris, voire de soudures brûlantes, avec des lunettes de protection. Il dégage l’air vicié par la fonte de soudure, surtout si celle-ci contient du plomb, au moyen d’un ventilateur, d’un extracteur de fumées ou tout simplement en bien aérant son lieu de travail. Pour se faire aider dans le maintien des éléments à souder et s’offrir une acuité accrue pendant une intervention, il s’équipe d’un dispositif appelé troisième main et qui est un appareil doté de quelques pinces crocodiles, d’un éclairage et d’une loupe. Pour obtenir un travail clean après la soudure, il fera usage d’un nettoyant de flux de soudure en respectant les règles de sécurité.

Conclusion

Une soudure n’est efficace que lorsqu’on utilise un flux décapant. Elle est d’autant plus bien précise que le soudeur utilise une pâte à soudure pendant la préparation. L’utilisation d’un fil à soudure au plomb est réduite au profit de la soudure à la colophane sans plomb. Il faut bien s’équiper pour éviter le risque élevé de brûlures inclus dans cette activité.

EST-CE QUE LA MISE EN ŒUVRE DE LA GMAO PRESENTE DES AVANTAGES

On sait que la Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur vise à rendre la fonction Maintenance plus efficace et l’on s’attend à ce que son application ait des retombées positives directes sur le fonctionnement de l’entreprise. Quels sont précisément les avantages attendus ?

Comment fonctionne la GMAO

La mise en place de la GMAO est censée apporter des changements positifs par rapport à l’application de la méthode traditionnelle du service Maintenance. En tant que système de gestion, elle assure le pilotage de la fonction Maintenance au moyen d’une méthode de travail intégrant l’exploitation d’un logiciel de GMAO adapté à l’entreprise et ce, dans le but de garantir à tout moment un fonctionnement optimisé de ses équipements et bâtiments. Pour ce faire, les responsables vont s’organiser pour appliquer une nouvelle procédure de fonctionnement et le logiciel va entre autres tracer, archiver et analyser les pannes et interventions déjà survenues au niveau des matériels. Le système mis en place est censé jouer un rôle préventif, correctif et curatif vis-à-vis des failles inhérentes au système classique et habituel de maintenance.

Ce qu’on peut attendre de la mise en œuvre de la GMAO

Les avantages de la mise en œuvre du système de GMAO sont automatiques. L’obligation de faire un inventaire de l’état de fonctionnement des machines donne aux responsables concernés et à l’entreprise une connaissance précise et approfondie du parc machine existant. Parce que tout le processus de maintenance allant de l’inventaire des besoins en maintenance à résolution des problèmes doit être maîtrisé, il y aura forcément un suivi précis des interventions et cela va procurer un haut degré de vigilance aux responsables. L’analyse régulière des pannes et des interventions va permettre de mieux préparer les prochaines interventions et de constituer une taille pertinente du stock de pièces et de fournitures et aussi d’affecter le personnel nécessaire aux tâches aux bons moments. On peut dire qu’il découle de l’utilisation du logiciel de GMAO une maîtrise de l’information et des coûts des installations.

Les conditions d’obtention des avantages visés

Pour que ces avantages soient toutefois bien réels dans le fonctionnement de l’entreprise, il faut d’une part que les responsables managériaux s’impliquent dans l’élaboration de la mise en œuvre du système, lui consacre un budget suffisant et manage efficacement le groupe de projet d’un côté. Une adaptation de la culture d’entreprise doit être initiée par eux dans ce but et une formation adaptée offerte aux responsables impliqués. De l’autre côté, il doit être fait un choix pertinent du logiciel de GMAO sur la base d’une sélection des fonctionnalités qui intéressent l’organisation. Ce logiciel doit pouvoir être configuré par l’entreprise utilisatrice tout en étant évolutif comme le sont les différents logiciels et systèmes d’exploitation. La mise en œuvre de la GMAO au sein d’une entreprise offre des avantages certains si l’on ne citait que la maîtrise de la planification des maintenances et des coûts y afférents. Cependant, pour que cela soit effectif, il faut que les conditions d’optimisation de l’utilisation du logiciel de GMAO soient installées par le management.

FOCUS SUR L’UTILISATION D’UN ANALYSEUR LOGIQUE

Si vous avez besoin de vous rendre compte de l’évolution binaire des signaux sur différentes voies logiques au fil du temps, c’est de l’instrument de mesure électrique appelé analyseur logique dont vous avez besoin. Comment le mettre en place et l’utiliser, c’est ce que nous allons voir.

Présentation et mise en place de l’analyseur logique

Ce matériel a pour mission d’acquérir à des fins d’analyse des signaux et exclusivement des signaux logiques qu’ils soient lents ou rapide. Il est en mesure de prendre en charge des signaux de fréquence allant jusqu’à 2 Ghz. Afin de récupérer et d’enregistrer un flux d’état, il doit être connecté en parallèle d’un système logique opérationnel. Les modèles ont évolué et aujourd’hui, on a sur certains d’entre eux une fonction d’affichage des signaux parasitaires en plus du fait qu’ils peuvent reconstituer les signaux captés en signaux parfaits. Il existe également des analyseurs logiques assurant des fonctions d’oscilloscope et donc capables de confirmer la qualité analogique des signaux ainsi que de visualiser les signaux analogiques des circuits mixtes.

Analyse d’un enregistrement et analyse des trames de vérification de timing

Pour analyser un enregistrement effectué avec l’analyseur logique, il faut lancer le logiciel d’analyse Zeroplus en mode Démo puisque l’appareil est déconnecté de l’enregistreur. Choisir le mode de démo LAP-C(16128) et ouvrir le fichier avec extension « alc ». Dans l’optique d’améliorer l’affichage du logiciel, il faut au préalable n’afficher qu’une seule voie en sélectionnant les voies inutiles puis en les supprimant au moyen des commandes appropriées. Il faut ensuite modifier la couleur de fond puis augmenter la hauteur d’affichage de la voie. Pour analyser les trames de vérification de timing maintenant, il faut d’abord mettre l’affichage en mode time display, puis sélectionner la zone à mesurer. Zoomez avec la touche F9 et dézoomez avec F8. Vous pourrez placer et déplacer le curseur n’importe où sur le chronogramme. Enfin, sélectionnez l’affichage de la différence de valeurs.

Pour l’acquisition DCC

Il est à savoir qu’il est nécessaire de configurer le trigger sur le connecteur A de l’analyseur logique car la tension DCC est en fait de + ou – 2V. Pour modifier le niveau de son réglage, il faut aller dans le menu de la voie et sélectionner « User Defined et 0V » dans le sous-menu Trigger Property. Pour le trigger delay, il faut mettre la valeur 0% car il n’y a pas besoin d’enregistrer ce qui se passe avant le point de déclenchement. L’acquisition peut alors débuter en appuyant sur le bouton de démarrage de l’enregistrement. La profondeur d’acquisition dépend de la profondeur de mémoire de chaque canal et de la fréquence d’échantillonnage. Il faut sélectionner les valeurs souhaitées pour ces deux paramètres afin de déterminer la durée souhaitée de l’acquisition (par exemple 64 K de RAM et 400 KHz de fréquence. L’analyseur logique est cet appareil de mesure conçu pour permettre d’étudier des signaux logiques sur des voies comme les entrées-sorties d’un microprocesseur ou un bus de données au fil du temps. Il est à installer suivant une disposition en parallèle et s’exploitet via le logiciel Zeroplus.

TOUS LES AVANTAGES DES TERMINAUX MOBILES

Il est aujourd’hui courant que les employés des entreprises soient équipés de smartphones et de tablettes et que les clients communiquent avec les entreprises via ces appareils. Si les travailleurs peuvent jouir d’une grande mobilité, c’est tant mieux pour les entreprises. Voyons pourquoi.

Les principaux terminaux mobiles utilisés en entreprise

Les terminaux embarqués exploités par les entreprises sont des dispositifs à affichage graphique relié aux réseaux mobiles et au réseau internet et pouvant mettre en œuvre différentes applications conçues pour l’accomplissement de missions de travail. Ils sont principalement de deux types, à savoir les smartphones et les tablettes graphiques. Entre les deux, il y a les phablettes qui ont une taille entre les deux mais c’est un type de terminal qui n’a pas connu un véritable succès. Les smartphones et les tablettes peuvent pratiquement faire les mêmes choses mais la différence se situe au niveau du confort de lecture des affichages, de la puissance d’exploitation du processeur et de l’encombrement. La plupart des tablettes peuvent en outre être reliées à un clavier pour rivaliser un peu avec les ordinateurs.

Les avantages de l’utilisation des terminaux embarqués

Les terminaux mobiles permettent aux entreprises d’offrir à leurs employés, collaborateurs et partenaires l’accès à distance à des ressources sélectionnées et de les laisser ainsi accomplir leurs missions ou de s’informer en temps réel en étant mobiles. L’utilisation de ces terminaux permettent également l’interaction en temps réel grâce à la disponibilité d’une vaste gamme d’outils de communication, ce qui fait que la communication et la gestion des tâches peuvent se faire sans délai entre des acteurs distants de l’entreprise. Pour les entreprises de service ou de vente, la dotation de leurs intervenants en terminaux mobiles vis-à-vis de l’utilisation de cette commodité faite par leurs clients et prospects rend la réactivité de l’entreprise excellente. Une demande client peut être immédiatement répondue avec envoi d’informations textuelles et/ou graphiques.

Mesures pour une gestion sécurisée des terminaux mobiles

Pour que ces avantages ne soient pas sabotés, il faut faire attention à certains points. Primo, le centre de gestion de la mobilité de l’entreprise doit être suffisamment équipé pour gérer le nombre de terminaux embarqués qui lui sont connectés ainsi que les questions de compatibilité logicielle et matérielle. Deuxio, l’entreprise tout comme les utilisateurs des terminaux doivent veiller à rester conformes aux réglementations en vigueur dans l’univers du virtuel. Tertio, la sécurité de l’exploitation du réseau doit être assurée par une veille au niveau du centre de gestion des mobilités de l’entreprise et par la mise en place d’une convention ou d’un règlement avec les utilisateurs mobiles si possible. En effet, les malwares et les exploitations abusives font des ravages. Flexibilité des processus pour la conduite des affaires, mobilité des travailleurs et des responsables et réactivité sont des grands avantages apportés par l’exploitation des terminaux mobiles. Il s’agit juste de sécuriser leur utilisation par le filtrage des autorisations d’accès aux ressources de l’entreprise et par leur protection contre les agressions et abus inhérents au virtuel.

Les avantages de se faire installer un panneau d’affichage sur mesure

Il existe de nombreux avantages en installant un panneau d’affichage sur-mesure. Vous jouissez d’une large gamme de personnalisation, d’une meilleure gestion de contenus et d’un panneau à votre image.

panneau d'affcihage

Une large gamme de personnalisation

En choisissant l’installation d’un panneau d’affichage sur-mesure, vous optez pour une large gamme de personnalisation. Le panneau d’affichage installé peut avoir différentes formes : avec un caisson horizontal ou un caisson vertical. Il reflète une libre expression et peut se décliner en signalétique. Cela est valable pour un affichage administratif, un affichage pour les plans de ville, des affiches de cinéma ou un affichage publicitaire. La personnalisation peut aussi concerner la hauteur du panneau : celui-ci est adapté à chaque situation. De nombreux éléments du panneau peuvent être décorés : bandeau décoratif, cône d’habillage décoratif, goussets décoratifs et boules décoratives.

Un panneau d’affichage sur-mesure est un mobilier urbain technique et design qui est tout à fait personnalisable. Le bandeau ou la jupe peut être personnalisé avec un nom et un logo en particulier. La finition est soignée en fonction des attentes du client. La fabrication s’avère optimale ce qui lui procure une durée de vie optimale. L’affichage est destiné à différents types d’information (municipales par exemple). Les coloris sont très variés afin de mettre en valeur l’originalité et l’élégance du panneau d’affichage installé. L’installation peut se faire en simple ou double face. Le système d’éclairage dépend des attentes de chacun (rétro par exemple) tout comme les dimensions.

Une meilleure gestion des contenus

En choisissant l’installation d’un panneau d’affichage sur-mesure, vous optez pour une meilleure gestion des contenus. Vous pouvez y afficher et y transmettre toutes sortes d’informations : promotion d’un événement par exemple. Grâce à cette alternative, la réalisation d’une publicité s’effectue de façon efficace, rapide et instantanée. La diffusion d’informations se fait en temps réel avec vidéo, image, texte, etc. L’adaptation de message se réalise selon les critères extérieurs : horaire, météo et autre. La mise en avant de nombreux messages devient possible grâce à la rotation des médias. La gestion des playlists et des campagnes constitue un autre atout exploitable.

Il suffit de faire appel à un spécialiste tel que www.mobilier-urbain-aloesred.com pour mieux gérer les contenus affichés sur un panneau. Avec un panneau d’affichage sur-mesure, il est plus facile d’attirer le regard des passants grâce aux contenus. Ces derniers peuvent être animés ou non. En tout cas, s’ils subissent un renouvellement régulier, la communication peut devenir plus efficace. L’utilisation de flux dynamiques pour l’animation de contenus est un choix intéressant. La légèreté du panneau, sa conception simple, sa praticité et son efficacité sont d’autres atouts à ne pas négliger. Les contenus qui sont affichés sur un tel panneau sont facilement gérables selon vos préférences.

Un panneau à votre image

En choisissant l’installation d’un panneau d’affichage sur-mesure, vous optez pour un panneau à votre image. La conception et la fabrication du mobilier à installer répondent complètement à vos besoins. Le responsable de la création du panneau travaille selon vos directives, vos contraintes et vos goûts. Le résultat obtenu reflète l’image que vous voulez faire ressortir ou le message que vous souhaitez dévoiler. Vous obtenez un panneau d’affichage unique en son genre. Il n’y a aucun risque de trouver un modèle tout à fait similaire à celui que vous avez commandé. Chaque détail existant met en valeur votre idée de départ. Votre satisfaction totale peut être parfaitement assurée avec l’intervention d’un expert en la matière.

TOUT COMPRENDRE DE L’EPILATION DES JAMBES

Les jambes sont des membres qu’on aimerait pouvoir exhiber librement sans complexe et il est particulièrement gênant surtout pour les femmes quand leur beauté est ombragée par une pilosité disgracieuse. L’épilation est alors leur recours et plus précisément aujourd’hui, l’épilation au laser.

L’élimination des poils à travers l’histoire

Depuis les temps reculés, l’élimination des poils indésirables figure dans les pratiques des humains. On a découvert que certains coquillages étaient utilisés pour se raser pendant la préhistoire, que les pharaons, les prêtres et les femmes se débarrassaient des poils jugés impurs dans l’Egypte ancienne, qu’hommes et femmes s’épilaient les aisselles, les jambes et les sourcils dans la Rome antique et que la féminité était entre autre jugée par l’absence de poils dans la Grèce Antique. Les outils de rasage et d’épilation évoluaient au fil des époques même si certains comme le rasoir, la pince à épiler et la cire sont restés traditionnels. Aujourd’hui, la plus avancée des méthodes est l’épilation au laser à côté de l’épilation à la lumière pulsée intense.

L’épilation des jambes au laser

Dès lors qu’on souhaite avoir des jambes et des cuisses bien lisses, présentables en toute circonstance et qu’on ne veuille pas avoir à répéter indéfiniment les séances de rasage ou d’épilation douloureuses et chronophages, on doit opter pour l’épilation laser qui permet une élimination presque définitive des poils, mais on peut aussi devoir y recourir parce qu’on a si forcé sur le rasage que les poils incarnés et les folliculites ne ne pourront plus être éliminés que par le laser. Tant qu’on est parvenu à la maturité hormonale, qu’on n’a pas un système immunitaire déficient, qu’on n’est pas enceinte ou en période d’allaitement, qu’on a des poils contenant assez de mélanine et qu’on n’a pas pris de médicaments photo-sensibilisants, on peut prendre rendez-vous avec un spécialiste comme Maison Esthète, un centre d’épilation laser à Paris 11, pour une épilation des jambes au laser.

Comment se passe la séance d’épilation des jambes ?

Soyez préparée en rasant les zones à épiler le soir à la veille de votre séance d’épilation laser, n’appliquez aucune crème à votre peau et évitez la prise de produits bronzants. Au jour J, votre pilosité et votre peau seront examinées comme pendant la première consultation au centre d’épilation laser à Paris 11 et si tout est en ordre, l’intervenant vous installera pour un réglage de l’épilateur laser d’abord puis pour l’intervention proprement dite après. Votre peau sera protégée des douleurs intenses et des rougeurs subséquentes par un système cryogène. Vous serez munie de lunettes de protection spéciales. Après l’intervention, une crème sera appliquée sur vos jambes et vos cuisses pour faire cesser l’excitation subie par vos tissus cutanés et prévenir ainsi rougeurs et démangeaisons. Pour dire adieu au rasoir, aux crèmes dépilatoires, à la cire et associés et arrêter de dépenser régulièrement en argent et en temps pour se débarrasser de la pilosité disgracieuse des jambes, l’épilation au laser est la solution. L’intervention s’adresse particulièrement aux patients ayant atteint l’âge de la maturité hormonale.

Opter pour une table de découpe pour la fabrication de masques de protection

La fabrication de masques de protection est un sujet d’actualité, au cœur des préoccupations. Suite aux graves conséquences dues à l’épidémie du Covid-19, la population, autant que les professionnels de santé ont un besoin accru en masques de protection. Pour pouvoir répondre à cette forte demande, les industriels ont dû s’adapter rapidement afin de pouvoir fournir une quantité suffisante de masques dans des délais très courts ? Pour cela, la table de découpe est la solution idéale : elle permet une découpe rapide et précise. Pour comprendre comment la table de découpe peut aider dans la fabrication des masques de protection, lisez ce qui suit.

Fonctionnement d’une table de découpe

La table de découpe est un équipement numérique, industriel, également appelé CNC (Computer Numerical Control). Grâce à la qualité des travaux effectués et le rendement élevé de cette machine, elle est particulièrement prisée dans les secteurs d’activité ayant un besoin de production rapide.

La table de découpe est équipée de divers outils pour le découpage, le fraisage, le ponçage… Elle comporte des capteurs, et est reliée à un ordinateur doté d’un logiciel de conception assistée par ordinateur (CAO). Pour effectuer une tâche sur la table de découpe c’est très simple :

  • Un plan de découpe est paramétré grâce au logiciel
  • Le parcours à effectuer sur la planche de découpe est calculé
  • Même pour des formes assez complexes, la découpe est facilitée, car elle peut être faite selon plusieurs axes
  • Aucune intervention n’est nécessaire (sauf pour les réglages initiaux), la machine s’occupe de tout.

La découpe peut être faite sur différents matériaux : du bois, du plastique, du métal ou encore du tissu, et ce de façon extrêmement précise, rapide et en continu. Il est donc possible d’obtenir des résultats d’excellente qualité et parfaitement homogènes même sur les pièces les plus petites.

Pourquoi utiliser une table numérique pour la fabrication de masques ?

La table de découpe pour la fabrication de masques présente un certain nombre d’avantages :

  • Une automatisation de bout en bout, les tâches du technicien sont simplifiées. Il suffit de programmer l’appareil et de lancer l’exécution.
  • Un suivi en temps réel grâce au logiciel de conception
  • Une utilisation simple, qui ne nécessite pas de formation ou de technique particulière
  • Une cadence de production soutenue et optimisée
  • Une polyvalence, avec la possibilité de découper plusieurs types de matériaux sans perte de précision et d’efficacité.

La table de découpe est donc un outil idéal pour la fabrication de masques de protection. Des professionnels équipés d’une table de découpe, sans forcément être spécialisés dans la découpe de tissu, ont ainsi pu facilement adapter leur activité afin de contribuer à la production nationale de masques de protection. Pour d’autres qui souhaitent se lancer dans ce type de production, il est préférable de s’équiper auprès de fournisseurs fiables.

Les avantages du thermoformage

Pour donner sa forme à une boîte, une table pour enfant, une poupée ou encore un pare-choc, l’usine productrice fait appel au thermoformage qui est l’une des techniques de mise en forme de la matière plastique. Il présente des avantages certains par rapport aux autres procédés.

La technique du thermoformage

Comme l’appellation de la technique permet de le deviner, le thermoformage consiste à donner une forme à une matière au moyen de la chaleur et la matière en question ici est le plastique. A partir de feuilles ou de plaques dites thermoplastiques préalablement découpées, on peut matérialiser la forme des objets en les aspirant sur les moules prévus afin qu’elles épousent les formes modelées. La gravure tout comme l’embossage de marquages, d’inscriptions et de motifs peuvent être inclus dans le procédé de thermoformage. Les feuilles ou les plaques de plastique doivent par contre avoir déjà les couleurs de base à donner au produit fini. Néanmoins, l’application ultérieure de couches de peinture reste possible.

Le thermoformage suivi de l’assemblage

Bien sûr quand la pièce à fabriquer et complexe et nécessite la fabrication d’éléments à assembler, alors comme pour tout autre technique de mise en forme, le thermoformage peut être suivi du recours au procédé d’assemblage de pièce plastique avec les sous-ensembles créés préalablement. Dans ce cas, le fabricant choisira tout simplement les techniques à mettre en œuvre pour assembler les éléments thermoformés entre eux ou avec d’autres éléments. Il y a pour cela le choix entre l’assemblage mécanique, le soudage par ultrason et l’assemblage avec de la colle thermodurcissable. Le choix se fera en fonction des caractéristiques à obtenir du produit fini.

Les avantages distinctifs du thermoformage

Tout d’abord, du fait que le thermoformage fait intervenir seulement le moule et le système de chauffage qui va avec tandis que l’usinage par exemple nécessite différents dispositifs pour le découpage, le fraisage, le perçage, le tournage, le polissage et le nettoyage, c’est une technique moins onéreuse par rapport aux autres à la fois du côté de l’outillage et du côté du temps de production, ce qui génère pour l’entreprise qui l’adopte une économie de production. Par ailleurs, l’apport de modifications sur les pièces thermoformées reste facile. Le thermoformage est relativement rapide à mettre en œuvre pour réaliser, entre autres, le prototypage et il peut être adopté par n’importe quelle industrie de plasturgie. La seule grande étude à réaliser par l’entreprise de plasturgie qui exploite le thermoformage porte sur la conception du moule après l’analyse du produit commandé. L’utilisation de la technique évite la complexité des autres procédés comme l’usinage de pièces plastiques et procure au fabricant une meilleure compétitivité et au client, un prix d’achat raisonnable.