TOUT COMPRENDRE DES GAZONS SYNTHETIQUES

Vous trouvez sans doute que le gazon synthétique est une invention géniale, notamment pour le sport et si vous vous posez des questions au sujet de cette belle réalisation, comme « de quoi est-il fait, est-ce qu’il n’a que des avantages ou encore comment est-il mis en place sur un terrain », nous en parlons ici.

Nature et composition du gazon synthétique pour terrain de sport

La matière synthétique qui imite si bien l’herbe est soit de la fibre de nylon, de la fibre de polyéthylène ou de la fibre de polypropylène. Pour constituer une touffe, les fibres sont tissées sur un support en polyuréthane. Suivant l’usage prévu pour un terrain de sport donné, la pelouse artificielle est considérée au niveau de sa densité, sa perméabilité et sa résistance à l’arrachement puisqu’un terrain de tennis par exemple ne supportera pas ce que supportera un terrain de foot. Si la densité et la résistance à l’arrachement importent pour tous les sports, la perméabilité est de moindre importance pour le terrain artificiel indoor ou en salle. Si la durée de vie d’un gazon artificiel correct est de l’ordre de 25 ans, on est en droit d’espérer de son fabricant une garantie de 10 ans.

Avantages et inconvénients du terrain de sport artificiel

Compte tenu du premier investissement, le terrain de sport recouvert de gazon artificiel devient très économique sur le long terme du fait qu’il requiert très peu d’entretien. Rien à arroser, aucun tondage ni désherbage à faire régulièrement, facile à nettoyer et tout cela, sans parler de la beauté offerte par la régularité de son aspect. Il y a donc économie de matériels et de produits d’entretien. En revanche, le gazon synthétique du terrain de sport est très sensible aux salissures et spécialement aux déchets collants et ne jouit pas d’une capacité d’auto réparation comme le gazon naturel en cas de détérioration. Il fond aussi au contact de la chaleur extrême des mégots et similaires. A l’opposé, c’est-à-dire dans le cas du froid extrême, les brins artificiels ont tendance à casser.

Mise en place du gazon synthétique

Le gazon synthétique pour un terrain de sport, c’est juste le revêtement. Le terrain se constitue d’un côté d’un support qui est le sol ou une combinaison entre le béton et différentes sous-couches faites d’autres matières comme le sable et le bois et de l’autre côté, de ce revêtement. La pose de la pelouse se fait par déroulement des rouleaux de revêtement artificiel puis de leur collage entre eux puis sur le support à l’aide d’adhésifs spéciaux. Le maître d’œuvre veillera à ce que le terrain évacue efficacement l’eau de pluie ou de nettoyage. Cette installation devrait prévoir également la possibilité d’entretien partiel ou de réparation partielle en cas de détérioration localisée. Les gazons synthétiques sont faits de touffes de fibres imitant l’herbe et tissées sur support caoutchouté pour avoir des propriétés semblables à la pelouse naturelle. Leurs caractéristiques sont à choisir en fonction des sports que l’on souhaite y pratiquer.

Vous aimez cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Ce contenu a été publié dans Sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *