Tourisme en Australie : quelques informations essentielles à considérer

Avez-vous déjà rêvé de partir en voyage en Australie pour du tourisme et découvrir ainsi ses remarquables attraits ? Le pays des kangourous possède effectivement toute une pléthore d’attractions touristiques dont plusieurs sont de renommées mondiales. Elles incitent d’ailleurs de nombreux voyageurs provenant des quatre coins de la terre à séjourner sur le territoire australien. Si vous êtes décidé à vous envoler sur l’île-continent, vous devez connaître quelques informations indispensables pour que votre séjour se passe pour le mieux.

Obtenir un visa pour voyager en Australie

Avant d’acheter votre billet d’avion pour faire du tourisme au pays des kangourous, vous devez être en possession de quelques documents vous permettant alors d’entrer sur le territoire australien. Bien évidemment, un passeport valide est requis. Mais en plus, il vous faudra un visa pour partir en voyage en Australie.Il faut savoir qu’il existe plusieurs types de visas selon la nature de votre séjour et de sa durée. En général, un « eVisitor » suffit pour faire du tourisme ou un voyage d’affaires si vous êtes par exemple un ressortissant de l’un des États membres de l’Union européenne. Ainsi que dans le cas où la durée de votre séjour ne dépasse pas les 3 mois dans l’année. Sinon, optez pour l’ETA (Electronic Travel Authority) dans l’éventualité où vous souhaiteriez revenir plusieurs fois en Australie puisque ce type de visa vous permettra de rester jusqu’à 3 mois d’affilé sur le territoire australien sur 12 mois.

Prévoir la durée de vol pour l’Australie

Lorsque vous aurez obtenu votre visa, vous pouvez maintenant acheter votre billet d’avion pour voyager en Australie. Cependant, il faut avoir à l’esprit que le pays des kangourous est situé à l’autre bout du monde. Au départ de la France par exemple, pas moins d’une vingtaine d’heures de vol avec des escales sont alors nécessaires avant de fouler le sol australien. Par conséquent, prévoyez des occupations dans l’avion pour passer le temps.
Par ailleurs, selon la compagnie aérienne de votre choix, il vous est également possible de profiter des escales pour visiter rapidement des destinations qui valent vraiment la peine. En effet, il n’est pas rare d’avoir un créneau horaire de 2 à 3 heures lors d’une escale pour le transformer avantageusement en une visite éclair d’une ville digne d’intérêt comme Hong Kong, Dubaï, Kuala Lumpur, Hô-Chi-Minh-Ville, etc.

Choisir votre principale destination sur le territoire australien

Compte tenu de l’immensité du territoire australien, mais aussi des innombrables attractions touristiques que le pays des kangourous possède, il est important de bien choisir votre principale destination en Australie. En particulier si la durée de votre séjour est courte puisque vous n’aurez pas assez de temps pour en profiter pleinement.

De ce fait, privilégiez les capitales d’États australiens comme principale destination de voyage au pays des kangourous. Ainsi, vous aurez par exemple l’occasion de découvrir les monuments emblématiques de l’Australie si vous séjournez à Sydney qui est la capitale de l’État de la Nouvelle-Galles du Sud. Sinon, la capitale de l’État du Queensland, Brisbane, compte parmi les villes incontournables pour une excursion vers la fameuse grande barrière de corail qui fait la réputation mondiale de l’Australie.

Vacances au Japon : 4 des plus beaux sites de la nature nippone

La nature représente l’une des attractions les plus prisées lors d’un séjour au pays du Soleil-Levant. Le paysage nippon est tellement impressionnant qu’il captive agréablement l’attention des voyageurs. Ceux qui s’y sont déjà rendus témoignent d’un spectacle à couper le souffle. Pour ceux qui souhaitent vivre l’expérience du voyage au Japon, il est peut-être temps de se lancer. En tout cas pour leur mettre l’eau à la bouche, focus sur les splendeurs cachées de la nature nippone.

Circuit nature au Japon : les jardins de Kawachi Fuji

Pour une entrée en matière appréciable, les jardins de Kawachi Fuji sont un excellent choix. Peu connus des voyageurs, les lieux abritent une intéressante population de glycine. Cette dernière est une espèce de plante grimpante et ligneuse. On retrouve notamment dans ces jardins pas moins de 20 variétés de glycine, de couleurs différentes (bleues, violettes, blanches…). La meilleure période pour visiter l’endroit se trouve entre fin avril et mi-mai. Ce qui est le plus intéressant aux jardins de Kawachi Fuji est qu’ils illustrent parfaitement la singularité de la beauté de la nature japonaise : un panorama net, ordonné, mais qui ne perd pas de son originalité. C’est entre autres, un site à inclure dans son circuit au Japon pour les prochaines vacances.

La forêt de bambous de Sagano

Toujours dans cet esprit de beauté simplissime du patrimoine naturel nippon, on a la forêt de bambous de Sagano qui constitue également un incontournable. Située plus précisément à l’ouest de la ville japonaise de Kyoto, la forêt en question abrite des bambous de plus de 20 mètres de haut. Ce qui plonge de manière certaine les visiteurs dans un environnement d’exception. C’est l’endroit à privilégier pour se ressourcer, loin de l’animation urbaine des municipalités nippones.

Le parc d’Ueno

Non loin de la très connue ville de Tokyo, il est tout à fait possible de faire la rencontre de la nature japonaise. En effet, il n’est pas nécessaire de faire des kilomètres pour admirer les trésors du paysage nippon. Le parc d’Ueno, qui se situe dans le nord-est de la capitale japonaise, propose aux voyageurs venus pour un séjour époustouflant au pays du Soleil-Levant, de se détendre lors d’une balade à travers son zoo, ses différents musées, mais aussi les divers temples qui se trouvent en son sein. De bons moments à passer en perspective que ce soit en couple, ou encore en famille.

Hitsujiyama Park

Hitsujiyama Park est sans doute l’un des endroits les plus féeriques au monde. Les passionnés de fleurs y trouveront un havre totalement spectaculaire. Célèbre pour être le spot d’observation idéal des cerisiers en fleurs, le sol du parc est par ailleurs recouvert de milliers de fleurs, issus d’environ 400 000 arbres. Ces derniers appartiennent à 9 variétés différentes. Le tapis ainsi créé offre une vue colorée magnifique (rose, blanc, rouge et violet). Le mois d’avril et celui de mai sont les périodes à privilégier pour profiter pleinement de ce splendide endroit du patrimoine naturel nippon.

Qu’est-ce qu’une colo d’automne ?

L’automne est sans nul doute la plus propice saison pour envoyer les petits prendre de l’air frais en colonie. Après les fortes chaleurs d’été, rien ne peut revigorer le corps et l’esprit que la douceur moite de cette intersaison. Les organisateurs n’ont pas voulu laisser s’échapper cette opportunité en offrant des programmes ludiques et délassants pour les partants en colo. Faisons un tour d’horizon sur cette belle initiative !

Pourquoi une colo d’automne ?

Une colonie de vacances toussaint est avant tout une initiative personnelle des organisateurs qui ont décidé de sortir des chemins battus en termes de colo pour les petits. D’habitude, c’est en été que beaucoup de parents sont les plus motivés pour se séparer de leurs rejetons afin de prendre du bon temps seuls. Il s’avère de nos jours que les temps ont changé, car de plus en plus de parents profitent de chaque occasion pour envoyer leurs enfants ou ados en colonie de vacances.

La raison majeure qui pousse les parents à opter pour cette forme de colonie est due à l’augmentation du nombre de vacances internes au sein d’une année scolaire. Vu qu’elles sont considérées comme de courtes vacances (1 semaine au plus), une colonie pendant ces saisons dure rarement plus de 5 jours. Ceci entraîne une réduction du budget alloué pour ces colos. Au final, les ménages ayant un budget moyen pourront offrir à leurs enfants l’opportunité d’aller en colonie d’automne, faute de mieux.

Des activités très variées sont proposées aux enfants

Pendant ces vacances en dehors de la saison estivale, les clients potentiels se font rares. Ce qui entraîne irrémédiablement une diminution de la rentrée d’argent pour les organisateurs qui ont des charges fixes à payer. La solution pour sortir de ce problème financier est de chercher tous les moyens pour attirer ou inciter les parents à envoyer leurs rejetons en colo. Et avec l’envolée du nombre des prestataires, les choses se compliquent énormément.

C’est pourquoi les organisateurs de colonie de vacances proposent des programmes alléchants et diversifiés à moindre coût pour leurs pensionnaires. Une concurrence rude et loyale s’engage pour attirer le plus de clients possible, chacun s’efforce alors de trouver la meilleure formule pour obtenir les faveurs des parents. Et c’est tant mieux pour les ménages à revenus moyens !

Quelques consignes obligatoires

Avec le nombre restreint de participants, les enfants auront un encadrement plus élaboré pendant une colonie de vacances toussaint. Une attention particulière doit cependant être considérée par les parents, en ce qui concerne l’effectif d’une colo. Légalement, le nombre minimum d’enfants/ados composant une colonie de vacances doit être égal à sept (7). Le personnel encadrant (moniteurs ou monitrices) doit être de 1 pour 12 jeunes et la présence d’un assistant sanitaire est obligatoire.

De plus, tout le personnel mis en place doit être diplômé, à commencer par le directeur, les moniteurs, l’assistant sanitaire. Les infrastructures d’accueil, les aires de jeux et les matériels utilisés par les enfants doivent être contrôlés par la DDJS (direction départementale de la jeunesse et des sports) de la commune. Tout ceci pour offrir le maximum de sécurité aux petits pensionnaires durant leur séjour en colo !

Séjour en Nouvelle-Zélande : se régaler avec ses spécialités culinaires

Vous avez envie de faire un voyage riche en découvertes gustatives ? Pourquoi ne pas opter pour un séjour gastronomique en Nouvelle-Zélande ? On connaît ce pays au sud-ouest de l’Océan Pacifique comme une des destinations favorites des amoureux de la nature. Pourtant, la cuisine néo-zélandaise est constituée par une délicieuse gamme de saveurs inspirée de celle de l’Australie. Vous verrez dans cet article les plats typiques de la Nouvelle-Zélande.

Les plats de la Nouvelle-Zélande à base de fruits de mer

Avec près de 15 000 kilomètres de littoral, il est tout à fait normal que le pays propose divers plats à base de fruits de mer en Nouvelle-Zélande. Ainsi, découvrez quelques plats traditionnels néo-zélandais ci-dessous :
• Les moules vertes de Marlborough également appelées « Perna caniculus » sont très connues dans le monde entier pour avoir des vertus diététiques. Elles se distinguent des autres moules par la couleur verte du bord de leurs coquilles. Elles ont été scientifiquement prouvées pour soulager l’arthrose. Ces moules vertes peuvent être cuisinées de différentes façons telles que les moules à la sauce de crème de coco ou accompagnées de fromage, les moules farcies, les moules frites et les moules gratinées au four.
• Les huîtres de Bluff, une ville portuaire sur la côte sud de la région de Southland sont élevées dans les eaux limpides de Foveaux Strait, la troisième plus grande île de la Nouvelle-Zélande. Les plats à base d’huîtres de Bluff font partie des meilleurs plats au monde. Au cas où vous recherchez une véritable expérience culinaire pendant un voyage en Nouvelle-Zélande, vous pouvez vous rendre au Bluff Oyster and Food Festival qui a lieu au mois de mai.
• L’abondance de petits poissons fait la réputation de la côte ouest de Southland. Le whitebait est un plat principalement constitué de poissons minuscules de couleur blanche. Ces petits poissons peuvent être présentés sous forme de beignets avec de l’ail et du citron qu’on peut accompagner d’une sauce. Le whitebait fritter, quant à lui, est une omelette composée de ces poissons minuscules. Ce plat raffiné est très apprécié en Nouvelle-Zélande.

Les plats traditionnels néo-zélandais à base de viande

Comme la Nouvelle-Zélande est un grand éleveur de mouton, il n’est donc pas rare de trouver de la viande d’agneau parmi les plats composés de viande. En plus, la viande de mouton est la préférée des Néo-Zélandais. Le roasted lamb, par exemple, est un plat à base de viande d’agneau accompagné d’oignon, de tomates, d’épices, et d’olives noires, il est servi avec des patates douces, du maïs, du petit pois et des carottes.
Il y a également la meat pie qui est un plat très populaire dans le pays. Il s’agit d’une tourte composée de viande de bœuf ou d’agneau hachée avec des oignons, des champignons, du fromage ainsi que des légumes.
Puis, le hangi qui n’est pas uniquement un plat, mais toute une procédure de cuisson des Maori. Ces derniers sont des populations polynésiennes autochtones de la Nouvelle-Zélande. Ce mode de cuisson est actuellement réservé pour les grandes occasions. C’est un plat à base de fruits de mer, de poulet, ou d’autres viandes. Ce plat est accompagné de légumes variés. Ces ingrédients sont ensuite cuits dans un lit de braises fumantes pendant des heures rendant ainsi le goût des légumes croquants et les viandes tendres.

Les plaisirs sucrés de la Nouvelle-Zélande

Le dessert national néo-zélandais est le fameux « pavlova ». Ce dessert tient son nom d’une ballerine russe appelée Anna Pavlova. Il s’agit d’une meringue recouverte de crème fouettée et de fruits frais. Le pavlova est souvent servi pendant les fêtes familiales, comme à Noël ainsi que dans les grands restaurants du pays.
Vous y trouverez aussi de très bons fruits comme les kiwis dorés. C’est une autre variété de kiwi, de couleur jaune. Cette autre variété de kiwi a un goût diffèrent de celui du kiwi vert. Il est plus doux et légèrement acidulé. En outre, il y a les « feijoa » et les « tamarillos » qui sont des fruits originaires de l’Amérique latine, mais qui poussent dans le pays. Les feijoa figurent parmi la famille des goyaves. Ils ont un goût ressemblant à un mélange de goyave, de fraise et d’ananas. Et les tamarillos sont une espèce de tomate qui se déguste en confiture ou en jus de fruits.

3 bonnes raisons pour mettre le cap sur Ottawa

Le Canada ne se résume pas seulement au Québec, il y a aussi Ottawa qui figure parmi les belles villes à visiter pendant un voyage dans ce pays. En tant que capitale du pays de l’érable, la ville d’Ottawa regorge de nombreux sites qui méritent d’être découverts. Ainsi, retrouvez ci-dessous les 3 bonnes raisons de vous rendre à Ottawa.

Apprécier l’architecture du complexe parlementaire

La capitale du Canada est réputée pour être une séduisante ville de jour comme de nuit. En plus, elle offre un mélange de culture et de beauté naturelle à ses visiteurs. Si vous avez décidé de visiter le Canada , la ville d’Ottawa est un incontournable afin de découvrir l’histoire du pays ainsi que d’admirer la beauté de ses paysages.
À titre d’illustration, il y a la colline du Parlement qui domine le paysage de la ville. Des édifices parlementaires construits entre 1859 et 1878 ayant une structure de style gothique se trouvent au sommet de cette colline. Les visites guidées du complexe parlementaire sont gratuites et se font tous les jours. De plus, ces visites offrent également aux visiteurs une incroyable vue sur la Tour de la Paix. Cette dernière est une tour horloge située sur l’axe central de la façade du bâtiment parlementaire. Elle fait environ 92, 2 mètres de hauteur et est décorée par des sculptures en pierre qui concordent avec l’architecture gothique du reste du complexe du Parlement.

Visiter le musée des beaux-arts du Canada

Ce musée se situe sur une rue importante de la ville appelée « la promenade Sussex ». Il s’agit d’un bâtiment de granite et de verre fondé en 1880. De ce fait, il figure parmi les plus anciennes institutions culturelles du pays de l’érable qui valent le détour.
Le musée des beaux-arts expose une large collection de photographies, de sculptures, de peintures et de dessins. Ce musée est notamment l’une des plus grandes institutions artistiques au monde.
En outre, à l’extérieur de ce bâtiment, la gigantesque sculpture réalisée par l’artiste Louise Bourgeois attirera sûrement votre attention. Il s’agit d’une araignée en bronze haute de 9, 25 mètres avec 26 œufs en marbre dans le ventre.
En 2017, de nouvelles salles d’art ont été installées afin de présenter la plus vaste collection d’arts canadiens et autochtones. Le musée est ouvert tous les jours de 10 h à 18 h sauf pendant les périodes de fêtes ; le prix d’entrée est de 15 $.

Faire du patin sur le Rideau Waterway

Le Rideau Canal ou Rideau Waterway est une voie navigable qui relie Ottawa à la ville de Kingston sur le lac Ontario. Il a été créé en 1832 afin d’éviter toute invasion future après la guerre de 1812 qui opposait la Grande-Bretagne et les États-Unis pour le contrôle de la région. Il a été ainsi déclaré patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO en 2007.
Le Rideau Waterway est l’exemple de canal d’eau douce le mieux préservé en Amérique du Nord. Durant la saison hivernale, une section du canal Rideau devient une patinoire qui est l’une des attractions les plus populaires de la région d’Ottawa. D’ailleurs, une équipe de Hockey s’était entraînée sur cette patinoire avant un match. Ce serait une merveilleuse expérience à vivre pendant un séjour à Ottawa. La patinoire mesure à peu près 7, 8 kilomètres et longe le canal Rideau jusqu’au lac Dow, dans le centre-ville d’Ottawa.

Évasion et détente à l’île Maurice : passer par la baie de Tamarin

La baie de Tamarin fait partie des destinations balnéaires incontournables lors d’un séjour à l’île Maurice. En effet, dans le cas où vous vous dirigeriez vers le sud-ouest des côtes mauriciennes, elle mérite sans l’ombre d’un doute un petit détour pour ses attraits indéniables. C’est notamment un endroit idéal pour vous détendre, aussi bien sur sa plage que dans le petit village paisible qui s’y trouve. De plus, vous aurez l’occasion de profiter de quelques plaisirs balnéaires en passant par la baie de Tamarin.

Admirer le lever et le coucher du soleil à la baie de Tamarin

Si vous décidez de passer par la baie de Tamarin lors de votre voyage à l’île Maurice, planifiez votre visite de sorte que vous ayez l’opportunité de contempler le lever ou bien le coucher du soleil. Ce serait encore mieux si vous pouvez assister aux deux ! En effet, cette baie mauricienne est célèbre pour la beauté du spectacle offert par le soleil lorsqu’il se lève, mais aussi lorsqu’il se couche. C’est un pur moment de détente et d’apaisement qui vous attend dans la baie de Tamarin en admirant ces merveilleuses scènes offertes par la nature.

Visiter les salines de Tamarin

Après avoir contemplé le lever du soleil dans la baie de Tamarin, il est tout aussi intéressant de passer par le village en vous dirigeant vers les fameuses salines de Tamarin. En effet, vous aurez l’occasion de voir au petit matin des saunières qui s’attellent déjà à l’exploitation des marais salants, et ce, toujours de façon artisanale. C’est d’ailleurs une expérience authentique à découvrir absolument lors de votre passage dans ce village côtier mauricien. Il faut savoir que les salines de Tamarin produisent des milliers de tonnes de sel tous les ans afin de subvenir aux besoins de l’île Maurice en sel.

Surfer dans la baie de Tamarin

Dans le cas où vous seriez un amateur de surf, sachez que la baie de Tamarin fait partie des spots les plus populaires ainsi que les plus prisés pour surfer à l’île Maurice. En effet, à cause des vagues, la plage de Tamarin n’est pas vraiment adaptée pour la baignade au plus grand bonheur des surfeurs. De plus, il vous est tout à fait possible de vous initier au surf dans cette baie mauricienne grâce à la présence de quelques clubs et écoles de surf. Tandis que les plus expérimentés pourront essayer de dompter les vagues des récifs de la baie de Tamarin.

Nager avec les dauphins

À part le surf, vous avez également la possibilité de profiter d’autres plaisirs balnéaires qui sont offerts par la baie de Tamarin lors de votre passage. En effet, cette dernière est également célèbre pour la présence de dauphins qui font partie de ses principales attractions. D’ailleurs, vous pouvez prendre part à des excursions en bateau dans la baie qui sont organisées par certains opérateurs touristiques. Ainsi, vous pouvez notamment les observer, mais en plus, il est également possible de nager avec les dauphins dans cette baie.

 

 

Les paysages naturels exceptionnels à voir au Costa Rica

L’extraordinaire patrimoine naturel du Costa Rica fait partie de ses principaux atouts touristiques. D’ailleurs, 5 % de la biodiversité mondiale est concentrée dans ce petit pays de l’Amérique centrale. C’est en l’occurrence pour cette raison particulière que ce pays soit une destination bien prisée des amoureux de la nature. Que ce soit dans l’arrière-pays ou sur son littoral, plusieurs sites naturels costaricains sont incontournables. Certains d’entre eux vous permettront en plus d’admirer de fantastiques paysages que mère Nature sait si bien façonner, si d’éventualité, vous envisagez de partir en voyage au Costa Rica.

Le plus jeune volcan du Costa Rica, l’Arenal

De part et d’autre du territoire costaricain se trouve des volcans tout aussi exceptionnels les uns que les autres. Parmi eux, il y a l’Arenal, le plus jeune du pays, mais aussi le plus actif. Ce qui lui vaut d’ailleurs le fait d’être une des attractions touristiques les plus populaires. En effet, il figure souvent sur la liste des étapes d’un circuit au Costa Rica. D’autant plus que ce volcan est facilement accessible à partir de San José, la capitale costaricaine. Lorsqu’il entre en éruption, il offre un spectacle inédit observable à des kilomètres à la ronde. Sinon, avec sa forme conique presque parfaite, c’est un paysage naturel qu’il ne faut pas rater lors de votre passage à San José.

Le volcan Poas avec son lac d’acide

Tout comme l’Arenal, le volcan Poas est incontournable au Costa Rica puisqu’il est également accessible à partir de San José. Cependant, il n’est pas de forme conique, mais par contre il possède un cratère béant dans lequel repose un lac d’acide qui fait sa renommée. En effet, la couleur de ce lac est d’un vert intense qui ajoute un charme de plus à l’ensemble du paysage. Malheureusement, vous n’aurez pas la chance de l’admirer actuellement puisque le parc national du volcan Poas qui l’abrite est fermé. Et pour cause, vers le début du mois d’avril 2017, de fortes activités volcaniques ont contraint les autorités à fermer l’accès à ce site naturel d’exception jusqu’à nouvel ordre.

Les plages du parc national Manuel Antonio

Malgré le fait que le parc national Manuel Antonio soit le plus petit des parcs nationaux costaricains, il n’en demeure pas moins qu’il possède une exceptionnelle richesse en espèces floristiques et fauniques qui font le bonheur des amoureux de la nature. Ajouté à cela sa facilité d’accès, il est alors un site naturel qu’il ne faut pas rater au Costa Rica. Qui plus est, il est également doté de plusieurs paysages extraordinaires, aussi bien dans les terres que sur les côtes. D’ailleurs, les plages de Manuel Antonio nichées dans les criques sont réputées pour leur beauté. Les forêts tropicales qui avancent vers la mer ajoutent un charme de plus à la beauté du paysage du littoral de ce parc costaricain.

La forêt de nuage de Monteverde

La forêt de nuage de Monteverde est une réserve biologique composée notamment d’une forêt tropicale particulièrement dense qui est située dans les hauteurs. En effet, comme son nom l’indique, cette réserve forestière se trouve dans les nuages, à environ 1 500 mètres d’altitude. La brume est alors presque omniprésente, tout comme l’humidité même sans qu’il pleuve. Sans oublier une atmosphère assez particulière que vous découvrirez au fur et à mesure que vous pénétriez dans la jungle. Il est certain que tous ces éléments réunis offrent un paysage d’une telle beauté, en particulier lorsque vous vous trouveriez au-dessus de la canopée. La forêt de nuage de Monteverde est un site naturel au paysage de verdure exceptionnelle qu’il ne faut pas rater lors d’un séjour au Costa Rica.

3 lieux incontournables pour faire du shopping à New York

New York fait sans doute partie des villes les plus appréciées au monde pour faire du shopping. Déjà, se balader dans les rues de l’une des villes les plus célèbres au monde est déjà un plaisir en soi. Mais ce sera aussi, bien évidemment, une joie d’y faire quelques emplettes. Pour cela, trois endroits incontournables : la Fifth Avenue, Broadway et Times Square.

1 — La Fifth Avenue

La Fifth Avenue est une rue immanquable pour tout séjour à New York. En effet, elle s’étend du nord au sud de Manhattan et de ce fait, elle figure parmi les rues les plus fréquentées de la ville. On peut alors s’attendre à y trouver de nombreuses boutiques et grands magasins. Dès le début du 20e siècle, la 5th Avenue était le lieu dans lequel les New-Yorkais aisés faisaient du shopping.
Forcément, on y trouve toujours aujourd’hui des boutiques de grandes marques comme Louis Vuitton, Rolex, Prada, Versace, Armani, etc. Mais on rencontre également des enseignes moins exclusives telles que Diesel, Paul Smith, Banana Republic, Juicy Couture, pour n’en citer que quelques exemples. Différents gouts, mais aussi différents portefeuilles peuvent donc, à coup sûr, trouver chaussure à leurs pieds dans les boutiques de la Fifth Avenue de New York.

2 — Broadway

Comment parler de séjour à New York sans faire mention de Broadway ? Cela est pratiquement impossible ! Connue d’abord pour ses théâtres, cette rue est également célèbre pour les nombreux magasins qui longent ses côtés. Pour l’habillement, vous pouvez notamment voir du côté d’American Apparel ou d’Urban Outfitters, dans lequel vous aurez le choix entre différents vêtements et accessoires. Pour la lingerie, vous ne vous refuserez peut-être pas un petit tour chez Victoria’s Secret. Pour les aficionados de Converse ou de Levis, on leur conseillera Zacky’s et OMG Jeans dans lesquels ils trouveront leur bonheur à prix abordables.

Bien sûr, faire du shopping ne signifie pas seulement acheter des vêtements. En faisant une sortie shopping, on peut bien vouloir acheter autre chose. À Broadway, vous pouvez par exemple entrer chez ABC Carpet & Home, ou bien chez Crate & Barrel pour faire des achats d’articles de décoration. Les grands passionnés de lecture se dirigeront certainement vers Strand Bookstore. Par ailleurs, si vous êtes à la recherche de produits cosmétiques, vous pouvez faire un tour chez Sephora, chez Ricky’s NYC, ou encore chez MAC Cosmetics.

3 — Times Square

Étant donné que Times Square est la place la plus célèbre de New York (elle est probablement la place la plus connue au monde) et avec le grand nombre de touristes qui la visitent, il est normal que de nombreuses marques veuillent avoir une place dans ses environs.

  • Fine and Dandy : C’est un magasin que l’on ne manquera pas de recommander pour ces messieurs. Dans un décor rétro, ils y trouveront différents vêtements ainsi que des accessoires pour hommes. Bien sûr, les dames peuvent également y entrer. Elles voudront certainement être sures que leurs partenaires choisissent avec gout les meilleurs habillements.
  • Lord & Taylor et Massimo Dutti sont des magasins, disons plus standards dans lesquels vous aurez le choix parmi différents articles pour homme et pour femme.

Légalisation de documents pour l’étranger

Utilité des services de légalisation de documents

L’obtention en ligne de son visa. Vous ne pouvez vous rendre dans certains pays sans obtenir un visa. Ce permis d’entrer et de séjourner, durant un certain temps, dans le pays de votre choix se présente sous plusieurs formes, en fonction du motif de votre séjour.

Vous pouvez obtenir ce document en ligne (par exemple sur ce site : www.globe-access.fr), ce qui vous évite les longues files d’attente des consulats ou des ambassades. Des services en ligne spécialisés travaillent en effet en partenariat avec les services consulaires pour vous délivrer vos visas dans les meilleurs délais.

Une définition de la légalisation de documents

Il s’agit d’une démarche indispensable si vous devez produire des documents à l’étranger. La légalisation authentifie le document, qui est alors considéré comme valide par les autorités du pays. Il importe cependant de se renseigner, à l’avance, sur les normes d’authentification, qui peuvent varier d’un pays à l’autre.

Les documents concernés par la demande de légalisation

La légalisation de documents concerne en général un certain type de pièces. Il peut s’agir, par exemple, de certificats de naissance ou de mariage, de diplômes, de certificats de jugement, ou encore de factures.

D’autres documents encore, comme certaines factures ou des documents médicaux, peuvent requérir une démarche d’authentification.

Les aspects divers de la légalisation de documents

Cette légalisation peut conduire à apposer une apostille sur le document. Il s’agit d’une certification, par les autorités du pays d’origine, du document destiné à être produit à l’étranger. L’apostille permet de vérifier l’authenticité de la provenance d’un acte public et de la signature de la personne qui a produit le document.

Par ailleurs, la légalisation de documents suppose leur notarisation. En l’occurrence, il s’agit de démontrer que, l’acte en question ayant été signé devant un notaire par la personne ès qualités, les mentions qui y figurent sont certaines. De son côté, le paraphe du notaire authentifie la signature de la personne à l’origine de l’acte. Enfin, un document ne peut être légal, dans certains pays, sans avoir été traduit dans la langue du pays concerné.

Cette traduction doit être l’oeuvre d’un traducteur habilité par les services compétents du pays où vous comptez vous rendre.

Découvrir les Seychelles

A la découverte de l’archipel des Seychelles

115 îles composent l’archipel des Seychelles. Ici, la vie semble s’arrêter et la nature est encore intacte. Loin de la pollution des grandes villes et du rythme effréné de la vie urbaine, chaque île possède ses propres caractéristiques aussi naturelles qu’authentiques. Et pourtant, c’est une belle illustration qui ne se visite pas en un seul jour. Il y a tant à voir et tant à faire. Pour ne pas s’y perdre au milieu de ce paradis envoutant de l’océan indien, suivez le guide et laissez-vous emporter vers cette agréable destination.

Les curiosités incontournables

Lorsqu’on pose les pieds sur l’archipel, on oublie le stress et la routine quotidienne. On pense à la nature et au grand bol d’air frais offert gratuitement. Au-delà de ce dépaysement total, l’archipel propose à tous les visiteurs une richesse faunique et florique indéniable. Forêts luxuriantes, plages paradisiaques, réserves naturelles et atoll de corail forment la beauté originelle de la localité. De plus, le climat seychellois est toujours idéal puisque la température de l’eau et de l’air ne descend jamais au-dessous de 25°. Par ce temps clément, l’archipel invite les visiteurs à diverses activités terrestres et aquatiques toute l’année. Plongées, randonnées ou croisières, tout est permis. Un voyage aux Seychelles ne peut donc rimer qu’avec ces maitres mots : farniente, découverte et repos total.

Une croisière aux Seychelles : un moyen efficace pour découvrir l’archipel

Il existe plusieurs manières de découvrir les Seychelles en toute sérénité. Parmi les meilleures options, vous avez la croisière aux Seychelles. Cela change et permet de découvrir les Seychelles dans toute sa splendeur. Vous êtes invités à hisser la voile et à faire des escapades d’île en île. À bord d’un catamaran, tous les joyaux de l’archipel se laissent admirer et s’approcher facilement. Pour ceux qui veulent pimenter leur croisière, ils peuvent choisir entre une croisière spéciale pêche, une croisière spéciale découverte et une croisière spéciale plongée. Aussi intéressantes les unes que les autres, toutes ces croisières sont exclusives et authentiques à la fois. Quelle que soit votre croisière préférée, une équipe professionnelle et experte comme Okéanos Cruise est à votre service. Cette agence se chargera de la préparation et du déroulement intégral de votre croisière.